Zero Days, documentaire sur la cybercriminalité bientôt au cinéma

zero days

Attendu outre-Atlantique dans les prochains jours, le documentaire « Zero Days » devrait selon toute vraisemblance arriver dans nos salles obscures dans quelques semaines. Or, si vous vous intéressez un peu à l’univers de l’informatique, ce documentaire réalisé par Alex Gibney et présenté à la Berlinale 2016 est fait pour vous.

Zero Days, quand la cybercriminalité est au cœur d’un documentaire

Alors que de nombreuses thématiques sont abordées dans les films comme dans les documentaires, rarement les réalisateurs s’intéressent à l’univers de l’informatique ou encore aux nouvelles technologies.

Avec Zero Days, Alex Gibney nous plonge dans les coulisses de la cybercriminalité et nous offre les résultats d’une vaste enquête que lui et ses équipes ont mené afin de mieux comprendre pourquoi les réseaux informatiques étaient devenus des cibles privilégiées pour certains Etats.

Le documentaire est aussi l’occasion de découvrir comment la cybercriminalité a pris de l’ampleur au Moyen-Orient et quel rôle les Etats-Unis ont joué dans ce développement.

Les hackers iraniens formés grâce aux Etats-Unis ?

Parmi les thématiques intéressantes développées dans Zero Days, se trouve celle de la création d’une véritable armée de hackers en Iran.

Or, celle-ci ne serait pas simplement le fruit du hasard puisqu’elle serait la réponse de l’Iran aux Etats-Unis après avoir découvert que plusieurs de ses installations nucléaires avaient été infectées par un virus baptisé Stuxnet.

Développé conjointement par les Etats-Unis et Israël, ce malware aurait été capable d’accélérer et ralentir l’activité des installations nucléaires pendant plusieurs jours et ce sans être détecté afin de détruire de l’intérieur ce type d’équipement.

Dès lors que l’Iran a découvert la supercherie, le gouvernement du pays d’Extrême-Orient a considéré qu’il devait se doter d’une armée de pirates informatiques. A ce jour, l’armée iranienne est la 4ème la plus importante de la planète après la cyberarmée russe, chinoise et américaine.

Pas étonnant donc que l’Iran se cache derrière de violentes attaques informatiques qui ont pu causer d’importants dégâts matériels.

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

1 commentaire sur Zero Days, documentaire sur la cybercriminalité bientôt au cinéma

  1. Et quelques jours plus tard, il sera diffusé illégalement en streaming !

    (ça sera super :D)

    No votes yet.
    Please wait...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.