Yogitech passe sous le pavillon de la société Intel

yogitech

Au début du mois d’avril, l’acquisition de la société italienne Yogitech par Intel a été officialisée. La marque américaine prouve donc une nouvelle fois qu’elle veut jouer, à l’avenir, un rôle important dans l’univers des objets connectés.

Yogitech, une expertise dans les dispositifs de sécurité

Depuis le début du mois, la société italienne Yogitech appartient au géant américain Intel. Il faut dire que la société US lorgnait sur le groupe transalpin depuis quelques temps déjà étant donné qu’il a réussi à s’imposer comme une véritable référence dans le domaine de la sécurité informatique.

Spécialiste du maintien en état de fonctionnement des capteurs, puces et autres éléments des objets connectés, Yogitech propose depuis le début du 21ème siècle des semi-conducteurs mais aussi des logiciels permettant de réaliser des vérifications de sécurité dites « classiques ».

Promis à rejoindre la division IoT de la société américaine, les équipes de Yogitech vont donc pouvoir poursuivre le développement de leurs produits pour le compte du géant américain. D’ores et déjà, l’expertise des Italiens devrait d’ailleurs être utilisée pour réduire considérablement les risques de pannes relatives aux machines industrielles d’Intel mais aussi pour améliorer les erreurs de freinage de la future voiture autonome de la marque.

Intel met le paquet pour se faire une place dans l’univers des objets connectés

Au cours des derniers mois, c’est par le biais d’une stratégie de croissance externe qu’Intel a clairement montré sa volonté de se faire une place de choix dans l’univers des objets connectés.

Si l’acquisition de Yogitech va assurément permettre au groupe américain de disposer de vrais bons dispositifs de sécurité pour l’ensemble des objets connectés qu’il envisage de placer sur le marché, il est bon de rappeler qu’Intel a déjà acquis plusieurs autres acteurs depuis 2013.

En effet, Basis Science, expert en montres connectées, Composit Light Labs, expert en lunettes connectées, Ascending Technologie qui a imaginé des outils permettant de piloter automatiquement un drone ou encore Recon Instruments, qui a fait des dispositifs d’affichage tête haute sa spécialité, sont tous tombés dans l’escarcelle d’Intel.

Reste maintenant à la marque américaine à tirer pleinement profit des expertises de chacun pour développer des objets connectés de haute volée !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*