VPN sur Android : des applis pointées du doigt pour un risque sécuritaire

VPN sur Android

A l’heure où un nombre croissant d’utilisateurs a recours à des applications VPN sur Android pour surfer en tout anonymat sur le web ou bien pour accéder à des contenus censurés sur leur zone géographique, les résultats d’une étude américano-australienne doivent en faire réfléchir plus d’un.

Les applications VPN sur Android, une sécurité au rabais

Il y a quelques heures, les résultats d’une vaste étude conduite conjointement par l’organisme gouvernemental australien pour la recherche scientifique (plus connu sous le nom de CSIRO), par l’Université de South Wales (Australie) et par l’Université de Berkeley (Etats-Unis) ont été dévoilés et ils ne sont pas vraiment favorables aux applications VPN sur Android.

En effet, depuis 2011, les développeurs d’applis Android n’ont qu’à demander une autorisation pour créer un client VPN si bien qu’une recrudescence de la création d’applis VPN malveillantes a été observée. Et, quand il n’y pas de volonté évidente de nuire, le manque de sécurité est souvent criant … au grand dam des utilisateurs.

Dans cette étude, les chercheurs ont ainsi pris soin de répertorier les différentes activités malveillantes que peuvent opérer des personnes malintentionnées depuis une appli VPN sur Android.

Des applications aux multiples possibilités ?

Si une appli VPN sur Android est censée rendre anonymes vos connexions et doit donc contribuer à la protection de votre vie privée en ligne, force est de constater qu’elle n’a pas toujours cette utilité. Elle permet effectivement parfois :

  • De pister les utilisateurs tiers et d’obtenir des accès aux ressources en toute discrétion
  • De distribuer des logiciels malveillants sur smartphones
  • D’intercepter le trafic et de l’inspecter afin de dérober des données plus ou moins confidentielles
  • De voler des données par l’absence de chiffrement réel des échanges
  • De manipuler le trafic et d’adresser ainsi aux utilisateurs des publicités
  • D’intercepter sélectivement des données propres à certains services web (banque en ligne, sites e-commerce, messagerie instantanée)

Reste maintenant à espérer que Google va durcir les règles du jeu afin que les VPN sur Android redorent leur image.

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*