Voyage aux USA : les réseaux sociaux pour délivrer un Visa ?

voyage aux USA

Alors que le gouvernement américain n’a de cesse de renforcer les contrôles des étrangers entrant sur son sol dans les aéroports, voilà que le Département Américain de la Sécurité Intérieure (DHS) souhaiterait qu’une nouvelle donnée soit fournie par ceux qui effectuent un voyage aux USA : leur activité sur les réseaux sociaux.

Voyage aux USA  : déclarer ses comptes sur les réseaux sociaux bientôt conseillé ?

Si les autorités américaines sont très vigilantes quant aux contrôles effectués aux frontières, elles pourraient prochainement ajouter une étape dans la procédure d’obtention des visas ou tout du moins demander à ceux qui effectuent un voyage aux USA une information supplémentaire.

Eh oui, les formulaires administratifs permettant la délivrance des visas pourraient prochainement vous demander de communiquer les comptes sur les réseaux sociaux dont vous êtes propriétaire. C’est tout du moins ce que demande une proposition émanant du Département Américain de la Sécurité Intérieure.

Si cette information ne devrait pas être obligatoire, la communiquer sera assurément une manière de montrer « patte blanche » et de prouver sa bonne foi aux autorités américaines. Autant dire donc que ce qui refuseront de communiquer cette donnée pourrait bien faire l’objet d’une surveillance accrue de la part des autorités US.

Les réseaux sociaux riches d’enseignements pour les autorités ?

Parce que de nombreux internautes disent beaucoup de choses sur eux sur les réseaux sociaux, les autorités américaines sont persuadées qu’elles pourraient en apprendre beaucoup sur ceux qui font un voyage aux USA en prenant soin d’analyser leur présence en ligne en amont de la délivrance d’un Visa.

Selon les autorités US, cela pourrait même dissuader certaines personnes malintentionnées de venir aux Etats-Unis de peur d’être identifiées comme de possibles terroristes.

Reste maintenant à savoir si une telle mesure est simple à mettre en place sans voir tous les défenseurs des libertés faire front contre cette proposition. De même, une telle mesure peut-elle véritablement être fiable et permettre de réduire les risques d’attentats ? Affaire à suivre…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*