Union Européenne : l’arrivée de la 5G suscite des inquiétudes

5G

Ce mercredi, les 28 États membres de l’Union Européenne ont rendu un rapport relatif à la sécurité des futurs réseaux de communication 5G. À l’intérieur, ils ne manquent pas de faire part de leurs vives inquiétudes. En effet, même s’il n’est pas clairement accusé, la société chinoise Huawei fait peur.

La 5G attendue et redoutée à la fois

Au printemps 2019 déjà, l’Union Européenne avait fait part de son impatience de voir la 5G débarquer mais l’ENISA s’était montrée dubitative quant à la sécurité des réseaux.

À l’automne, la position de l’Union Européenne n’a pas véritablement évolué, convaincue que la nouvelle génération de l’Internet mobile sera « l’épine dorsale de nos sociétés et de nos économies ». Des millions d’objets connectés viendront modifier nos modes de consommation, nos moyens de déplacement et notre vie plus généralement.

Seulement voilà, il y a bien une ombre au tableau : Huawei. Même si l’Union Européenne n’évoque jamais la société chinoise, c’est pourtant elle qui semble susciter de vives inquiétudes. Disposant d’un savoir-faire sans égal en matière de 5G, elle domine le marché et va donc jouer un rôle clé dans le déploiement de cette nouvelle technologie partout sur la planète.

C’est en cela que sa « possible » proximité avec le gouvernement chinois est un vrai problème, certains craignant que leurs données stratégiques ne puissent tomber entre les mains de Pékin.

 

L’Union Européenne fixe les règles de sécurité

Avec l’arrivée de la 5G, l’Union Européenne veut que les choses soient claires. Ainsi, elle proposera une boîte à outils comprenant des mesures à mettre en œuvre pour garantir la pleine sécurité des installations.

Pour ce qui est de la sécurité des réseaux, la responsabilité incombera aux opérateurs de télécommunication.

Pour autant, Huawei a d’ores et déjà tenu à rappeler que la cybersécurité faisait partie de ses priorités et que tout serait fait pour proposer des réseaux totalement imperméables.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.