Thalès et Vector ensemble pour sécuriser les voitures connectées

Thalès et Vector

Alors que les voitures autonomes et connectées sont en passe de devenir une réalité – plusieurs modèles étant actuellement testés sur routes aux quatre coins de la planète – deux entreprises, Thalès et Vector, ont décidé d’unir leurs forces pour renforcer la cyberprotection de celles qui devraient être les « voitures de demain ».

Thalès et Vector créent une entreprise dédiée à la cybersécurité des voitures connectées

Parce que l’émergence des voitures autonomes et connectées s’accompagne d’une multiplication de logiciels particulièrement complexes dans les automobiles, Thalès a désiré se positionner en faveur de la cybersécurité, comme Volkswagen il y a quelques semaines.

Ainsi, la semaine passée, le géant français a annoncé via sa filiale Sysgo la création d’une coentreprise avec Vector, un expert en électronique embarqué dans les voitures.

Ensemble, Thalès et Vector entendent agir efficacement pour protéger les voitures autonomes et connectées contre les cyberattaques, diverses et variées, qui peuvent les viser. La priorité de cette coentreprise inédite sera assurément de « simplifier les systèmes de contrôles » des voitures autonomes et d’améliorer leur cyberprotection.

Pour Laurent Maury, vice-Président de Thalès, « la cybersécurité et la sécurité des SI critiques font partie intégrante de l’ADN de Thalès » ce qui justifie donc pleinement « une coopération innovante entre Sysgo et Vector ».

Vers le développement d’une plateforme logicielle embarquée ?

Réfléchie depuis de longs mois, cette coopération entre Thalès et Vector devrait permettre aux deux entités de mettre en commun leur savoir-faire pour développer une plateforme logicielle embarquée isolant chacune des applications disponibles.

Pour ce faire, Thalès et Vector devraient pouvoir s’appuyer sur les travaux déjà réalisés pour mettre au point l’architecture logicielle Microsar de Vector et le système d’exploitation PikeOS de Thalès.

L’expertise et le savoir-faire des équipes à la base de ces deux beaux projets devraient donner la possibilité à Thalès et Vector de lancer une première version de leur plateforme logicielle embarquée pour voitures autonomes et connectées dans le courant de l’année 2018. Des versions de série pourraient ensuite être de sortie dès 2019.

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*