La Tesco Bank victime d’un important piratage informatique

Tesco Bank

Le week-end dernier, la Tesco Bank, établissement bancaire appartenant au géant britannique de la grande distribution, a été victime d’une importante attaque informatique. Les pirates auraient réussi à dérober 2,5 millions de livres sterling à quelques 9000 clients.

Les hackers vident les coffres de la Tesco Bank

Alors que certains pirates agissent simplement pour rappeler que la sécurité de certains sites web est défaillante, d’autres ont bien compris qu’il leur était possible de gagner de l’argent, beaucoup d’argent même à travers leur activité.

Ceux qui ont attaqué au cours du dernier week-end la Tesco Bank font assurément partie de la seconde catégorie. D’ailleurs, ils ne se sont pas faits priver pour piller les comptes des clients de l’établissement bancaire puisqu’environ 9 000 clients auraient perdu de l’argent suite à ce piratage, le montant dérobé étant en revanche très variable d’un compte à l’autre.

Du côté de Tesco, ce piratage est pris très au sérieux et la société affirme que des activités frauduleuses ont été observées le samedi dans la soirée puis le dimanche dans la matinée. Aussi, dès qu’elles ont découvert ce qui se tramait derrière tout ça, les équipes de ce géant de la distribution ont gelé toutes les transactions afin de protéger au mieux les intérêts de leurs clients.

2,5 millions de livres sterling volés à la Tesco Bank

Après avoir refusé de communiquer « à chaud » sur les sommes volées à l’occasion de cette vaste cyberattaque, la Tesco Bank a finalement admis que ce sont plus de 2,5 millions de livres sterling qui ont été dérobés.

Très rapidement, la banque britannique a tenu à rassurer ses clients en les informant qu’aucune donnée personnelle n’avait été corrompue durant la cyberattaque.

De même, elle a rapidement remboursé l’ensemble des clients des sommes qui avaient été volées par les hackers.

Pour le reste, la Tesco Bank a retrouvé une activité normale dès lundi et une enquête, menée conjointement par la National Crime Agency, le Commissariat à l’Information et le Centre National de Cybersécurité, est actuellement en cours pour savoir ce qui s’est réellement passé le week-end dernier.

Rating: 3.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*