Tesco Bank écope d’une lourde amende suite à la cyberattaque de 2016

cyberattaque

En novembre 2016, une vaste cyberattaque touchait la Tesco Bank, une banque britannique appartenant au célèbre groupe de distribution éponyme. Ces derniers mois, les responsables de l’établissement ont dû s’expliquer sur cet incident de sécurité devant la Financial Conduct Authority. Finalement, cette dernière a décidé de sanctionner lourdement la banque.

Une cyberattaque qui a su tirer profit des défaillances de Tesco Bank

Depuis le début de son enquête, la Financial Conduct Authority (FCA) a pris soin d’étudier tous les éléments du dossier et ils sont nombreux.

En effet, en novembre 2016, des pirates informatiques parvenaient à accéder aux systèmes informatiques de la Tesco Bank, une banque britannique comptant un peu plus de 5,6 millions de clients.

Lors de cette cyberattaque, les hackers parvenaient à compromettre 40 000 comptes bancaires et à récupérer, en l’espace de 48 heures, un butin estimé à 2,26 millions de livres. Pour parvenir à un tel résultat, les pirates exploitaient des défauts de sécurité affectant les cartes bancaires mais aussi le contrôle des délits financiers mis au point par la Tesco Bank.

Une lourde amende pour Tesco Bank

En infligeant une amande de 16,4 millions de livres, la FCA a frappé extrêmement fort et a envoyé un message à tous les établissements bancaires. L’autorité de régulation entend effectivement montrer qu’elle ne fera preuve d’aucune tolérance lorsque les banques sont incapables de protéger leurs clients contre des risques qui peuvent être prévisibles.

D’ailleurs, l’amende infligée à Tesco Bank à la suite de la cyberattaque de 2016 aurait pu être encore plus élevée si l’établissement bancaire n’avait pas collaboré avec le FCA pour renforcer ses dispositifs de contrôle et la sécurité des données de ses clients.

Tesco Bank a profité de l’épilogue de cette affaire pour présenter à nouveau ses excuses aux clients lésés (remboursés depuis fort heureusement) et pour indiquer qu’il comprenait la sanction qui lui était infligée.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*