T-Mobile Czech Republic: 1,5 millions de données clients volées ?

T-Mobile

Alors qu’un hacker russe connu sous le pseudo « Peace » est à l’origine de plusieurs ventes de données dérobées auprès de LinkedIn, Tumblr ou encore MySpace, voilà que c’est cette fois un membre du personnel de la T-Mobile Czech Republic qui est accusé d’avoir volé la base de données clients de l’opérateur en vue de la revendre.

T-Mobile  : beaucoup de données compromises mais pas d’informations sensibles

Si les pirates informatiques ont pris l’habitude ces dernières années d’utiliser leurs talents pour contourner les systèmes de sécurité et bénéficier ainsi d’un accès à un grand nombre de bases de données privées, T-Mobile Czech Republic a encore eu moins de chances.

En effet, la filiale tchèque de l’opérateur T-Mobile a vu sa base de données clients compromise par un membre de son personnel. Semble-t-il désireux de gagner de l’argent rapidement, ce dernier a pris soin de dérober de nombreuses données qu’il espérait revendre au prix fort sur Internet.

Seulement voilà, selon Milan Vasina, directeur de T-Mobile Czech Republic, toutes les données sont en sécurité et il n’y aurait donc pas de « fuite réelle ». De même, aucune donnée sensible n’aurait été corrompue puisque le salarié aurait seulement eu accès aux bases de données utilisées à des fins marketing et comprenant nom, prénom, adresse mail, numéro de téléphone et numéro de compte.

Une enquête en cours menée par les autorités tchèques

Malgré l’annonce de Milan Vasina, tout le monde ne semble pas partager son enthousiasme et les médias locaux continuent de parler de la « plus importante fuite de données » jamais connue en République Tchèque estimant que plus de 1,5 millions de clients de l’opérateur téléphonique seraient concernés.

Bien évidemment, les médias spéculent actuellement puisque seule l’étude conduite en ce moment même par les autorités tchèques devraient être en mesure de faire la lumière sur cette affaire de violation de données.

Une chose est certaine, les premiers éléments de l’enquête semblent confirmer les dires de Milan Vasina puisque le voleur des données aurait été interpelé avant la vente effective de ce grâce à quoi il pensait faire fortune.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*