SplashID piraté, des mots de passe dans la nature

SplashID

Alors que le service SplashID est un acteur bien présent sur le marché de la gestion de mots de passe, voilà que ce dernier vient de prendre un véritable coup de bambou. En effet, le service a été piraté et une base de données complète de couples identifiants/mots de passe est en vente sur le Dark Web … alimentant la crainte de nombreux internautes de voir leurs comptes corrompus.

SplashID victime d’un piratage d’envergure

Alors qu’en début d’année, c’est le gestionnaire de mots de passe de Trend Micro qui avait vu son image écorner après la découverte de nombreuses failles dans ce logiciel, voilà qu’un concurrent vient de connaître pareille mésaventure.

Eh oui, au cours des derniers jours semble-t-il, SplashID a été victime d’un très vaste piratage qui a permis à des hackers, probablement en exploitant des failles décelées au niveau du coffre-fort numérique, de dérober la base de données complète du gestionnaire de mots de passe.

C’est d’ailleurs celle-ci qui a été retrouvée sur le Dark Web au prix de 8,5 bitcoins soit un peu plus de 4600€.

Un gestionnaire de mots de passe en ligne qui montre ses limites

Si les services comme SplashID peuvent sembler très pratiques puisqu’il est possible de s’y connecter très simplement depuis n’importe quel terminal, fixe ou mobile, ils présentent toutefois d’importants risques sur le plan sécuritaire.

Eh oui, parce que ce type de services est en ligne, il est potentiellement exposé à de nombreuses menaces alors qu’un service hors-ligne est par essence plus sécurisé.

Reste que dans l’affaire SplashID, l’inquiétude des internautes est grande puisque la société qui gère le service ne s’est pour l’instant pas exprimée à propos du piratage dont elle a été victime. Or, les rumeurs laissent entendre que les cybercriminels détiendraient encore un accès dérobé au serveur à ce jour !

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.