La protection des sites industriels, la nouvelle priorité de l’Anssi ?

sites industriels

Après avoir lancé une formation en ligne aux règles de cybersécurité, l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (Anssi) vient de dévoiler son plan de bataille face aux attaques informatiques. Or, après Wannacry, elle a officialisé que sa priorité était la protection des sites industriels.

Davantage de moyens humains pour s’adapter à la « nouvelle » cybercriminalité

Alors que Guillaume Poupard, directeur général de l’Anssi, avait annoncé que le champ des attaques allait « se déplacer en 2017 », il semblerait que ce dernier ait vu juste puisque la cyberattaque Wannacry lui a donné raison.

Mais ses craintes ne s’arrêtaient pas là et il avait évoqué la possible émergence « d’attaques à des fins de sabotage de sites industriels, de système de transport, de système énergétique ou encore à des fins terroristes ou de conflits entre Etats ».

Face à de telles menaces, l’Anssi se devait d’améliorer ses moyens humains et financiers. Dès cette année, elle a ainsi décidé de renforcer ses effectifs et ces efforts devraient se poursuivre l’an prochain. L’objectif est d’atteindre les 750 agents en 2020 alors même qu’ils n’étaient que 120 en 2009.

Les sites industriels, davantage observés par l’Anssi

Alors que l’Anssi avait pour vocation initiale d’aider les institutions publiques mais aussi les OIV (opérateurs d’importance vitale) tels les banques ou les opérateurs de télécommunications, elle estime aujourd’hui que son expertise pourrait servir à d’autres acteurs de l’économie.

Ainsi, quitte à ce que certaines prestations soient payantes, l’Anssi souhaite faire des sites industriels « sa priorité des priorités ». Il faut dire que les sites industriels sont extrêmement vulnérables aux cyberattaques et que les éventuelles conséquences pourraient être gravissimes.

Quand on sait qu’un simple code informatique peut plonger dans le noir un quartier entier, qu’en serait-il si les centrales nucléaires françaises ou bien les grandes entreprises hexagonales étaient visées par les hackers ?

L’Anssi voit donc sans doute juste dans sa ré-orientation…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*