Le site du HTV Basket piraté par l’Islamic State Army

HTV Basket

A l’heure où de nombreux sites gouvernementaux ou stratégiques sont piratés, voilà que c’est une vitrine d’une toute autre forme qui a été victime des hackers. En effet, les supporters du HTV Basket qui se sont connectés hier soir au site de leur club favori ont eu une surprise en découvrant un message semble-t-il porté par des pirates informatiques proches de l’EI.

Le HTV Basket, nouvelle victime « originale » des hackers !

Dans la nuit de samedi à dimanche, le site officiel du Hyères Toulon Var Basket, club évoluant dans l’élite du basket professionnel français, a été piraté par des hackers se déclarant de l’Islamic State Army. Il laissait alors apparaître un message en anglais et un curieux dessin pas très poli comme le montre la petite image en une de cet article.

Dès lors que les dirigeants du club ont eu connaissance de ce qui se passait, ils ont fait le nécessaire pour que le site soit mis hors-ligne afin que des spécialistes de l’informatique puisse faire les vérifications qui s’imposent.

Bien évidemment, c’est l’étonnement qui domine puisque le HTV Basket a peu de points communs avec les habituelles victimes des pirates. En effet, il s’agit d’un club de basket dont le site Internet est une simple vitrine de communication et non un nid à données plus ou moins confidentielles…

Un piratage parmi tant d’autres

En réalité, le piratage du site web du HTV Basket est loin d’être un cas isolé puisque ces dernières heures, ce sont plusieurs centaines de sites qui ont été victimes des mêmes hackers si on en croit le mode opératoire mais surtout le message diffusé.

En effet, des sites allemands, américains, polonais, chinois, indiens, britanniques ou encore namibiens ont ainsi été infectés et là encore difficile d’établir de véritables liens avec le combat mené par l’EI.

Aussi, s’il est probablement question de faire un maximum de propagande par le biais du hacking, cela rappelle que les sites Internet sont globalement mal sécurisés.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*