Singapour : Le système de santé victime d’une vaste cyberattaque

système de santé

Alors que Singapour est souvent choisi comme modèle lorsque l’on parle de « ville connectée », voilà que ce point fort s’est transformé en quelques heures en une véritable faiblesse. En effet, des hackers ont réussi à s’introduire dans le système de santé de la ville-Etat et ont dérobé les données de plus d’un quart de la population.

Une cyberattaque d’ampleur frappe le système de santé singapourien

Quelques jours seulement après qu’une étude ait estimé le coût moyen d’une violation de données, voilà que des hackers sont parvenus à pirater le système de santé de Singapour.

Eh oui, les pirates informatiques auraient réussi à s’introduire dans les ordinateurs du réseau informatique de SingHealth, l’une des principales entreprises locales évoluant dans le secteur médical.

Grâce à cet accès, les hackers ont pu dérober les dossiers médicaux de plus de 1,5 million de personnes, soit de plus d’un quart de la population de la célèbre cité-Etat. Autrement dit, ils ont mis la main sur de nombreuses données puisqu’ils ont obtenu des noms, des prénoms, des adresses, des dates de naissance et des numéros d’identification nationale.

Mais ce n’est pas tout puisqu’ils ont aussi volé une base incluant les traitements suivis par quelques 160 000 patients. Un joli butin donc…

Le Premier ministre singapourien, principale cible des hackers

Si des hackers ont réalisé ce piratage « sans précédent » à Singapour, c’est semble-t-il parce qu’ils avaient une petite idée derrière la tête.

En effet, selon le responsable de l’agence de sécurité informatique de Singapour, l’attaque visant la base de données de l’Etat était « délibérée, ciblée et bien planifiée ». Il a également révélé que les données personnelles et les informations de soins ambulatoires du Premier ministre avaient été attaqués à de nombreuses reprises.

D’ailleurs, même s’il ne l’a pas clairement admis, la principale piste mènerait à une attaque étatique. Mais qui est le responsable, impossible de le savoir à ce jour et il y a de fortes chances que les hackers aient tout mis en œuvre pour que l’on ne puisse pas remonter jusqu’à eux.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*