Russie : une cyberattaque visant les institutions bancaires déjouée ?

cyberattaque

Alors que les relations entre les Etats-Unis et la Russie sont très tendues depuis quelques semaines, voilà que le pays dirigé par Vladimir Poutine aurait réussi à déjouer une cyberattaque de grande ampleur destinée à faire vaciller le système financier russe. Un gouvernement étranger se cacherait derrière cette attaque informatique !

Le Service Fédéral de Sécurité de la Fédération Russe annonce avoir déjoué une cyberattaque

Le vendredi 2 décembre 2016, le Service Fédéral de Sécurité (FSB) a annoncé qu’une cyberattaque visant plusieurs grandes banques russes avait été déjouée. Par le biais des médias sociaux mais aussi d’un envoi massif de SMS, les pirates voulaient laisser penser qu’une crise profonde affectait l’économie russe.

Selon le FSB, aucune menace ne pèse désormais sur la Russie mais il entend bien réaliser une enquête en bonne et due forme afin de savoir qui a voulu conduire cette vaste cyberattaque à l’encontre de la Russie.

Aussi, le FSB s’intéresse tout particulièrement à l’entreprise ukrainienne Blazing Fast, spécialisée dans l’hébergement de plateformes web, étant donné que ce sont ses serveurs qui auraient été utilisés pour conduire l’attaque. Seulement voilà, la société assure n’avoir trouvé aucun élément d’anormal et affirme être prête à coopérer avec les autorités.

Les Etats-Unis et l’Ukraine, deux coupables crédibles ?

Côté russe, tout le monde semble en être persuadé, la cyberattaque a été menée par un service de renseignement étranger. Reste maintenant à savoir duquel !

Deux principales pistes semblent exister. La première mène aux Etats-Unis. Après que les Américains aient accusé les Russes de vouloir influencer les élections américaines en piratant les systèmes de vote électronique, l’administration Obama avait promis une réponse. Cette cyberattaque déjouée pourrait-elle être cette dernière ?

Une autre piste est étudiée de près et mène en Ukraine. Depuis l’annexion de la Crimée par la Russie, des hackers ukrainiens, en particulier ceux de CyberHunta, s’en prennent régulièrement aux systèmes russes pour dénoncer le conflit entre les deux ex-républiques soviétiques.

Rating: 3.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*