Rio Olympics Keyboard 2016, une application à redouter !

rio olympics keyboard 2016

A quelques heures maintenant de l’ouverture des Jeux Olympiques 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil, voilà que les applications dédiées à cet évènement sportif majeur se multiplient dans les catalogues AppStore et Google Play. Malheureusement, comme nous le révèle Zataz, l’une d’elles, Rio Olympics Keyboard 2016, serait très dangereuse pour les données des utilisateurs.

Quelques problèmes de confidentialité pour Rio Olympics Keyboard 2016

Alors que la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques 2016 aura lieu ce vendredi, tout le monde se prépare, aux quatre coins de la planète, à suivre ce grand évènement et pour beaucoup, c’est via un terminal mobile qu’il sera possible de suivre les moments forts de cette grande quinzaine.

Seulement voilà, certaines applications malveillantes vont tenter de surfer sur l’évènement alors que d’autres, mal « fignolées », vont causer des problèmes de confidentialité.

Dans cette seconde catégorie, on retrouve Rio Olympics Keyboard 2016, un clavier numérique qui a attiré l’attention des équipes de Lookout Mobile Security. Proposée par NBC Universal Media, cette application serait capable de compiler davantage d’informations que ce pour laquelle elle a été créée et exposerait donc les utilisateurs à un vol de leurs données personnelles.

Rapidement alerté, NBC Universal Media a patché son application en apportant un correctif censé résoudre les problèmes de confidentialité. Autant dire donc qu’il est conseillé à tous les utilisateurs de télécharger à nouveau l’application afin d’être sûr de profiter de la bonne version.

La confidentialité souvent remise en cause par les applis mobiles

La multiplication des applications mobiles et l’importance de respecter des timings de lancement parfois courts sont telles qu’il est de plus en plus fréquent de voir les applis débarquer sur le marché avec des failles qui, exploitées, peuvent permettre le vol de données.

En effet, Rio Olympics Keyboard 2016 n’est pas la seule application à devoir composer avec des problèmes puisque des faux Pokémon GO se sont récemment illustrés dans la même logique.

Surfer sur les modes, tel est donc le nouveau leitmotiv des hackers.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*