La protection de la vie privée en danger avec Donald Trump au pouvoir ?

protection de la vie privée

Alors que depuis l’élection « surprise » de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, de nombreux Américains font connaître leur mécontentement dans la rue, il est maintenant temps de s’intéresser à ce que va proposer le successeur de Barack Obama. Pas sûr que tout aille en faveur d’une amélioration de la protection de la vie privée …

La lutte contre le terrorisme plutôt que la protection de la vie privée ?

Même si Donald Trump a dévoilé à ce jour bien peu d’informations sur sa vision des nouvelles technologies et sur l’avenir qu’il entend contribuer à offrir au secteur, il semblerait que l’homme n’était pas le premier choix des grands patrons des entreprises de la Silicon Valley.

Il ne devrait pas non plus être celui qui va opérer en faveur d’une meilleure protection de la vie privée. En effet, son premier combat sera celui contre le terrorisme et pour y parvenir, il semblerait que tous les moyens de surveillance possibles et imaginables puissent être utilisés.

En la matière, l’administration Trump ne devrait reculer derrière rien. D’ailleurs, le nouveau big boss des Etats-Unis pourrait demander aux fabricants de terminaux mobiles américains de doter leurs appareils d’une backdoor. Souvenons-nous que lors de l’affaire du téléphone crypté du terroriste de San Bernardino, Donald Trump n’avait pas hésité à appeler au boycott d’Apple si la marque à la pomme refusait de collaborer avec les autorités américaines. Un cas qui semble résumer la position de celui qui s’installera en Janvier à la Maison Blanche.

Une position qui mérite d’être éclaircie

Même si Donald Trump devrait privilégier la sécurité nationale au respect de la vie privée, une partie des conservateurs qui le soutient depuis le début de sa campagne pourrait quelque peu faire infléchir sa position.

Certains souhaiteraient effectivement que les perquisitions et saisies soient davantage encadrées sur le plan juridique afin qu’il n’y ait pas d’abus ce qui pousserait alors à renforcer les lois en faveur d’une plus grande protection de la vie privée.

Voilà donc qui résumé bien la complexité du nouveau Président des Etats-Unis. Celle-ci devrait d’ailleurs aussi se vérifier dans les positions qui seront prises pour doper (ou non) l’industrie high-tech made in USA.

Rating: 4.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*