1 an de prison pour avoir hacké les serveurs de World of Warcraft

serveurs de world of warcraft

En 2010, un joueur roumain prénommé Calin Mateias avait défrayé la chronique en attaquant les serveurs de World of Warcraft. Si l’homme n’a rien d’un hacker malintentionné et ressemble davantage à un joueur passionné, il vient d’écoper de 1 an de prison ferme. Dur…

Une violente attaque informatique contre les serveurs de World of Warcraft

Il y a 8 ans, les serveurs européens de World of Warcraft avaient été mis hors d’état de marche et les joueurs s’étaient vus priver de leur jeu préféré pendant de très longues heures.

Blizzard, le développeur de World of Warcraft, avait alors mené l’enquête afin de retrouver le coupable et de faire condamner ce dernier pensant qu’il s’agissait avant tout d’une personne désireuse de faire vaciller le business « WoW ».

Pourtant, il n’en était rien puisque le hacker se nomme Calin Mateias, un Roumain alors âgé de 30 ans et passionné par World of Warcraft. C’est sous le coup de la colère, reprochant à certains joueurs un partage malhonnête des butins et une hiérarchie faussée lors d’un raid, que ce joueur avait décidé de priver ses « partenaires » de leur jeu préféré.

Pendant plusieurs mois, il a ainsi mené des attaques DDoS contre les serveurs de World of Warcraft – peut-être en utilisant un service comme le fraîchement démantelé Webstresser – jusqu’à faire crasher ces derniers.

Mais voilà, par son action, le joueur roumain n’a pas seulement bloqué l’accès au jeu à ses partenaires puisque ce sont des milliers de joueurs qui ont été pénalisés. Blizzard ne lui a donc pas fait de cadeau.

Une lourde amende et un an de prison

Identifié dès 2011 comme étant le pirate, Calin Mateias n’a pas été arrêté tout de suite, la faute aux longues procédures nécessaires à son extradition vers les Etats-Unis.

C’est donc seulement en novembre 2017 que le joueur roumain a été emprisonné aux Etats-Unis. Depuis, il a été déféré devant la justice américaine et la Cour Fédérale de Californie l’a condamné à un an de prison ferme et à une amende de près de 30 000 dollars pour indemniser Blizzard à hauteur des moyens mis en œuvre pour repousser les diverses attaques menées à l’encontre des serveurs World of Warcraft.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*