Préfecture de Paris : le compte Twitter piraté

Hier, au beau milieu de la journée, le compte Twitter de la Préfecture de Paris a posté un tweet anti-Hollande qui a surpris tout le monde. Si ce dernier a été rapidement retiré, la Préfecture de Paris a décidé de porter plainte et annonce que son compte a été piraté.

Quand la Préfecture de Paris s’adonne au « Hollande bashing »

Hier midi, tous ceux qui suivent le compte de la Préfecture de Paris ont pu découvrir un tweet étrange émanant de l’institution. En effet, celui-ci évoquait la lutte contre Daesh et s’en prenait vivement à la politique de François Hollande arguant que la Russie contribuait à faire reculer Daesh pendant que notre nation faisait principalement preuve d’inaction.

Ce tweet était accompagné d’un lien pointant vers le nom de domaine « lagauchematuer.fr » qui abrite un site web qui s’est autoproclamé comme le premier « média de droite ». En cliquant sur ce lien, l’internaute pouvait consulter un article complet sur l’inaction des forces françaises en Syrie mais celui-ci a depuis été supprimé.

tweet-prefecture

La Préfecture de Paris victime de piratage sur Twitter ?

Dès lors que le tweet anti-Hollande a été repéré et relayé par d’autres médias, la Préfecture de Paris a décidé de porter plainte pour piratage de ce compte Twitter afin que se déroule une enquête.

En effet, si un piratage est probable, une erreur humaine n’est pas impossible. Il est effectivement possible qu’un salarié de la Préfecture de Paris ait tweeté avec le compte officiel de son employeur alors qu’il pensait tweeter via son propre compte. Un cafouillage entre deux comptes ne serait pas une première, loin de là !

Conscient de ce risque, le Ministère de l’Intérieur avait fait rédiger des guides d’utilisation de Twitter et de Facebook qui, non seulement expliquaient les fondamentaux de ces réseaux sociaux mais aussi les bonnes pratiques à adopter sur ces derniers pour une communication efficace. Cela avait permis que l’arrivée des préfectures sur Twitter se fassent dans des conditions optimales.

Pour l’heure, l’aventure se poursuivra en tout cas sans la Préfecture de Paris, son compte Twitter étant, au moins à titre provisoire, suspendu.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*