Popcorn Time, le ransomware à partager pour épargner ses fichiers

popcorn time

Alors que les chercheurs en sécurité du monde entier trouvent régulièrement de nouveaux ransomwares, les équipes de Malware Hunter ont identifié un rançongiciel plutôt original baptisé Popcorn Time. En effet, pour désinfecter son PC, il est possible de payer la rançon … ou bien de le partager !

Popcorn Time ou quand partager un virus informatique devient tentant !

Si les ransomwares font désormais pleinement partie du paysage informatique, force est de constater que les hackers continuent d’innover et parfois, il faut l’admettre, ils se montrent plutôt créatifs.

Ceux qui se cachent derrière le rançongiciel Popcorn Time ont ainsi décidé de se distinguer d’une bien curieuse façon. Eh oui, si le ransomware crypte toujours les données du PC infecté afin d’empêcher le propriétaire d’y avoir accès, il propose en revanche deux possibilités pour s’en débarasser.

La première est très classique et consiste tout simplement à payer la rançon. La seconde option proposée par Popcorn Tim est quant à elle bien plus originale puisqu’elle consiste pour l’utilisateur à transmettre le virus à deux autres personnes.

Bien évidemment, la tentation d’opter pour la seconde possibilité est grande puisque cela permet de s’assurer de retrouver tous ses dossiers sans avoir à débourser une rançon exigée sous 6 jours par les hackers. Quant à ces derniers, ils ont trouvé une fabuleuse méthode pour que leur « création » se diffuse à grande vitesse même s’ils prennent le « risque » de voir les paiements de rançon se raréfier.

Popcorn Time, un ransomware pour venir en aide à la population syrienne ?

Si les méthodes de désinfection offertes par Popcorn Time surprennent, il en va de même pour le message qui s’affiche sur le moniteur lorsque l’utilisateur découvre qu’il est victime d’un ransomware.

En effet, selon ce message, ce sont d’anciens étudiants en informatique syriens qui se cacheraient derrière le rançongiciel. Les fonds collectés par ce logiciel malveillant leur permettraient d’acheter nourriture et médicaments pour protéger leur communauté alors que les combats sont incessants en Syrie.

Pour l’heure, personne n’a pu confirmer la véracité de ce message qui voudrait presque faire passer ce ransomware pour une opération à vocation humanitaire !

No votes yet.
Please wait...

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Le projet No More Ransom rencontre un véritable succès

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*