Pokémon GO : de nombreux risques dénoncés par l’ANSSI

Pokémon GO

Véritable phénomène mondial depuis son lancement, le jeu en réalité augmentée Pokemon GO n’est semble-t-il pas sans poser de problèmes. D’ailleurs, le CERT-FR, service appartenant à l’Agence Nationale de Sécurité des Systèmes Informatiques (ANSSI), a trouvé bon d’émettre une note d’information relative aux risques liés à Pokémon GO.

Pokémon GO, un succès qui profite aux pirates

Depuis son lancement, l’application Pokémon GO rencontre le succès partout où elle est disponible. Si les média ont déjà pointé les excès de nombreux joueurs avides de découvrir un Pokémon rare au beau milieu d’une rue ou d’un parc, ce n’est pas ces risques là qu’a souhaité pointer du doigt l’ANSSI.

Dans une note d’information, cette dernière a rappelé que les pirates savaient parfaitement comment profiter du phénomène Pokémon GO. Ainsi, ces derniers essaient de tirer profit du succès de ce jeu en plaçant dans l’AppStore ou Google Play des applications malveillantes pouvant combler les plus impatients.

Seulement voilà, une fois téléchargées, ces fausses applications Pokémon Go peuvent infecter le smartphone avec des malwares d’une grande variété

Méfiance quant à la géolocalisation

Si Pokémon Go, à l’image de nombreux jeux gratuits, se nourrit de vos données personnelles pour définir votre profil de client en vue d’opérations de ciblage publicitaire, il est essentiel de faire le distinguo entre smartphone personnel et smartphone professionnel.

Eh oui, parce que cette application signée Niantic permet le tracking géolocalisé d’un utilisateur, il est essentiel de veiller à ne jouer qu’avec des terminaux destinés à un usage personnel. L’utilisation de Pokémon GO sur un smartphone professionnel pourrait effectivement avoir de lourdes conséquences si on s’intéresse de près à l’intelligence économique.

Entre autres, le tracking géolocalisé d’un smartphone professionnel pourrait permettre d’accéder à des données importantes tels les clients / partenaires visités ou les tâches / missions réalisées par le salarié.

Autrement dit, les entreprises doivent sensibiliser leurs effectifs à de bonnes règles d’utilisation du matériel professionnel. Si certaines banniront totalement la possibilité de télécharger des jeux, d’autres pourront se contenter de réduire la liste des jeux téléchargeables en fonction des accès demandés par les diverses applications.

Une chose est sûre, la menace est à prendre très au sérieux…

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*