Bientôt plus besoin de VPN pour accéder à tout le catalogue Netflix ?

Netflix

Alors que de nombreux utilisateurs de plateformes de streaming vidéo par abonnement ont recours à un VPN pour pouvoir accéder à l’ensemble des contenus disponibles dans le catalogue, il ne sera bientôt plus utile. Dès 2018, afin de respecter les probables évolutions de la réglementation européenne, les sites comme Netflix devraient effectivement modifier leur fonctionnement.

Netflix  : la fin du filtrage par adresse IP

Les services de contenus en ligne aiment localiser leur offre. Seulement voilà, d’ici 2018, ces derniers vont devoir faire évoluer leurs pratiques s’ils entendent respecter la réglementation européenne puisque cette dernière va probablement changer.

En effet, la Commission Européenne a clairement précisé qu’à compter de 2018, un abonné aux services de contenus en ligne devra avoir accès lors de ses déplacements à l’étranger à un catalogue similaire à celui dont il peut profiter dans son propre pays ainsi qu’avoir la possibilité d’accéder au catalogue local.

Autant dire que Netflix ou Canal+ ne pourront plus se borner de filtrer l’adresse IP pour savoir quel catalogue ils proposent à son abonné. Désormais, ils devront réellement s’intéresser au pays de résidence de l’abonné…

Une modification plus importante qu’il n’y parait même s’il faut encore attendre que ces nouvelles règles soient validées aussi bien par le Parlement Européen que par la Commission Européenne.

Du lobbying contre l’évolution de la réglementation européenne

Alors que les ayant-droits des œuvres proposées via les services de contenus en ligne ont à plusieurs reprises demandé à Netflix de bloquer l’usage des VPN, les choses n’ont guère changé … et tant pis si les accords de diffusion n’ont pas toujours été respectés.

Les évolutions de la réglementation européenne ne vont pas plus dans leur sens puisqu’elles servent davantage les clients que les ayant-droits. D’ailleurs, ces derniers devraient faire du lobbying pour empêcher ces nouvelles règles d’entrer en vigueur. Parmi les arguments évoqués, le risque de trafic de comptes (revente ou location entre les utilisateurs) devrait être en bonne position.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*