Le piratage de la Nintendo Switch, une arnaque bien ficelée

piratage de la nintendo switch

Alors que depuis le 3 mars, les amateurs de jeux vidéo ont la possibilité d’acheter la nouvelle console de Nintendo, des petits malins assurent déjà sur Internet qu’il est possible de réaliser un piratage de la Nintendo Switch afin d’obtenir gratuitement tous les jeux. En réalité, il s’agit d’une vaste arnaque qui peut coûter très cher ! Méfiance donc…

Le piratage de la Nintendo Switch fait déjà fantasmer

La nouvelle console de jeux vidéo du constructeur japonais n’est sortie que depuis quelques heures mais déjà il est possible de trouver sur le Net des méthodes de piratage de la Nintendo Switch.

D’après plusieurs sites web, craquer la console s’avère très simple à condition d’avoir le bon outil et ce dernier prend la forme d’un logiciel téléchargeable gratuitement sur Internet.

Selon les plateformes web concernées, le logiciel permettrait d’entrer dans les méandres du code de la Nintendo Switch et d’obtenir un accès en ligne au Nintendo Shop permettant de télécharger gratuitement tous les jeux de votre choix.

Une vaste arnaque mise au point par des escrocs du web

Avant de poursuivre la lecture de l’article, sachez immédiatement qu’il n’existe à ce jour aucune méthode de piratage de la Nintendo Switch et qu’il faudra donc mettre la main au porte-monnaie pour espérer obtenir des jeux pour votre console.

Quant aux méthodes proposées sur le web, il s’agit tout bonnement d’une arnaque. En effet, pour pouvoir télécharger le faux logiciel pirate, vous allez devoir accepter de télécharger des applications mobiles « gadgets » mais sans savoir que ces dernières vous amèneront à souscrire automatiquement un abonnement. Ainsi, chaque semaine, c’est entre 2,99 et 9,99€ qui sortiront de vos comptes pour remplir les poches de petits escrocs.

Aussi, pour éviter de voir votre facture téléphonique exploser avec des services dont vous n’avez point besoin, fuyez les sites qui vous propose un piratage de la Nintendo Switch ! En revanche, le piratage de la Nintendo NES Mini n’est pas un fake…

Rating: 5.0. From 2 votes.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*