Piratage Apple : bientôt 220 millions de comptes iCloud compromis ?

piratage apple

Depuis quelques heures, le groupe de hackers Turkish Crime Family assure détenir des millions d’identifiants de comptes iCloud et menace donc la marque à la pomme de les compromettre en masse si une rançon n’est pas payée. Ce piratage Apple est toutefois démenti par le principal concerné.

Vers un piratage Apple de grande envergure ?

Alors qu’Apple avait jusque-là plutôt été épargné par les affaires de vol de données, voilà que la firme basée à Cupertino pourrait bien être au cœur d’un important piratage.

En effet, un groupe de hackers baptisé Turkish Crime Family assure détenir pas moins de 627 millions d’identifiants iCloud. Plutôt anciennes, ces données ne valent pas grand-chose et ce groupe très actif sur le marché noir l’a bien compris.

Aussi, plutôt que de revendre les données, il a décidé de passer à l’action et a annoncé sa volonté d’effacer tous les terminaux associés aux comptes iCloud dont ils détiennent les données. Suite à cette annonce, leur butin s’est accru puisque d’autres pirates sont venus enrichir la base de données d’identifiants.

Après vérification, ce sont potentiellement 220 millions de comptes iCloud qui pourraient être compromis suite au piratage Apple. Voilà pourquoi le Turkish Crime Family demande une rançon de 150 000 dollars en bitcoins après s’être contenté de 75 000 dollars en bitcoins dans un premier temps. Le montant pourrait d’ailleurs augmenter si la marque à la pomme ne s’exécute pas.

Apple dément l’existence de failles de sécurité

Pour l’heure, il semblerait qu’Apple ne soit pas prêt à récompenser des cybercriminels. Aussi, le 7 avril prochain, le groupe de hackers devrait passer à l’action et compromettre les comptes iCloud sur la base des identifiants obtenus lors du piratage Apple.

Le groupe l’assure, il est en mesure d’effacer le contenu de ces comptes et les appareils qui y sont associés. De son côté, Apple affirme qu’ « il n’y a eu aucune violation dans l’un des systèmes d’Apple, y compris iCloud et Apple ID. La liste alléguée des adresses e-mail et des mots de passe semble avoir été obtenue à partir de services tiers précédemment compromis ». Autrement dit, le piratage Apple n’aurait pas eu lieu !

Une chose est sûre, puisqu’il vaut mieux prévenir que guérir, tous les utilisateurs des services d’Apple seraient bien inspirés de mettre en place l’authentification à double facteurs pour leur compte. Ils éviteront ainsi que ce dernier puisse être compromis par le Turkish Crime Family si jamais leurs menaces étaient justifiées.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.