La perte de données, une cause importante de faillite des entreprises

perte de données

Il y a quelques jours, le leader mondial de la récupération de données, Kroll Ontrack, a dévoilé une infographie présentant les principaux chiffres relatifs à la perte de données. Une bonne occasion de mieux comprendre les causes et conséquences d’un phénomène de plus en plus fréquent.

Les erreurs humaines comme principale cause de la perte de données

Dans son infographie, Kroll Ontrack dévoile les trois principales causes à l’origine des pertes de données et, sans surprise, ce sont les erreurs humaines qui pointent en tête puisque les employés de l’entreprise sont responsables dans 24% des situations. Pour autant, les erreurs matérielles (21%) ne doivent pas être négligées, pas plus que les corruptions de données (19%). Il faut dire que les hackers se régalent des données collectées qu’ils peuvent revendre assez aisément sur le Dark Web si ces dernières présentent une vraie valeur ajoutée.

Les cybercriminels ont, qui plus est, parfois bien peu de travail à effectuer pour voler des données. Dans 81% des violations de données, ils profitent ainsi seulement de mots de passe faibles ou volés. Sinon, ils peuvent compter sur le téléchargement par les salariés de malwares préalablement envoyés en pièce jointe de mails par leur soin.

Les conséquences dramatiques d’une perte de données

Longtemps négligée par les entreprises, la sécurité informatique prend tout son sens à la lecture des conséquences d’une perte de données.

En effet, selon Kroll Ontrack, la violation des données et les temps d’arrêt coûtent annuellement 1,7 milliards de dollars aux entreprises, un montant qui ne cesse d’augmenter et qui devrait passer la barre des 2 milliards de dollars dès 2019.

Mais au-delà du coût financier, c’est souvent la pérennité d’une entreprise qui est remise en cause lorsqu’une perte de données est constatée. 93% des sociétés ayant perdu leurs données pendant 10 jours ont ainsi fait faillite l’année suivant la perte alors que 60% des entreprises victimes d’une perte de données simple cessent leur activité dans les 6 mois.

Plus de chiffres encore sur la perte de données en consultant l’infographie ci-dessous…

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*