Pakistan :une loi sur la cybercriminalité qui fait beaucoup jaser

pakistan

Quelques jours après les Emirats Arabes Unis et sa loi interdisant les VPN, voilà que c’est un nouveau pays qui fait beaucoup parler de lui, le Pakistan. Celui-ci vient effectivement d’adopter une nouvelle loi sur la cybercriminalité qui entrave la liberté d’expression, déjà souvent bafouée, du peuple pakistanais.

Une loi pour la prévention des crimes électroniques quelque peu élargie

Depuis maintenant plus d’un an, le Parlement pakistanais est le siège de débats houleux sur le sujet de la nouvelle loi sur la cybercriminalité nommée « loi pour la prévention des crimes électroniques ».

En effet, si la large majorité des politiques sont d’accord pour condamner la pornographie pédophile et le harcèlement en ligne, peu sont d’accord avec l’Etat quant à la qualité des contenus à bannir en ligne.

Eh oui, le gouvernement en place a réussi à faire passer en force quelques éléments qui laissent craindre que celui-ci dispose de pouvoirs excessifs. Certaines mesures visant à lutter contre le harcèlement sont effectivement rédigées de sorte à ce que la satire soit interdite et que les critiques à l’encontre des membres du gouvernement sur les réseaux sociaux soient assimilables à un crime.

Une atteinte claire à la liberté d’expression au Pakistan

Avec sa loi pour la prévention des crimes électroniques, le Pakistan se donne le droit d’organiser une surveillance de masse et de limiter, un peu plus encore, la liberté d’expression.

Son contenu prévoit effectivement une interdiction de tout propos que l’Autorité de Gestion des Télécommunications pourra considérer comme « attentatoire à la gloire de l’islam ou à l’intégrité, la sécurité et la défense du Pakistan ».

Bien évidemment, les voix émanant du gouvernement rappellent que le texte s’accompagne de mesures permettant d’éviter tout abus. Du côté des opposants et des défenseurs des droits de l’homme, en revanche, cette loi n’est qu’un moyen supplémentaire pour le Pakistan de renforcer la censure sur Internet.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*