OurMine ou quand les hackers se trouvent un chef de file

ourmine

Dans le petit monde des hackers, il existe tout type de profils mais un groupe fait actuellement beaucoup parler de lui en multipliant les exploits contre des sites reconnus, il s’agit d’ OurMine. Son « M » incrusté dans un cercle est d’ailleurs désormais redouté par plus d’un administrateur de sites web.

Qui peut résister au tourbillon OurMine ?

Les semaines passent et OurMine est en train d’acquérir une vraie notoriété sur le web. Ce groupe de hackers – dont le leader pourrait être le jeune Saoudien Ahmad Maaki – a effectivement réalisé ces derniers mois quelques jolies prouesses.

Tout d’abord, il a tenu à rappeler à un certain Mark Zuckerberg, fondateur du réseau social Facebook, que les précautions à prendre pour le choix du mot de passe étaient valables pour tout le monde, même lui. Pour ce rappel, le milliardaire avait vu ses comptes Twitter, Pinterest ou encore LinkedIn être compromis.

Il y a quelques heures, OurMine a remis ça en ajoutant à son tableau de chasse une grosse proie. En effet, alors qu’un article avait évoqué le nom du groupe de hackers, ses membres ont mené une vaste opération de piratage contre l’un des plus importants sites de buzz et d’infos sensationnalistes à savoir Buzzfeed.

D’ailleurs, certains internautes auront pu découvrir la marque des hackers, le fameux « M » incrusté dans un cercle en lieu et place des contenus qu’ils avaient pris l’habitude de lire sur cette plateforme.

OurMine se veut un protecteur des usagers du web

Si OurMine n’a cesse de s’attaquer aux comptes Twitter de personnes qui comptent dans le business (Marissa Mayer de Yahoo !, Travis Kalanick d’Uber, Sundar Pichai de Google ou encore Jack Dorsey de Twitter), c’est avant tout pour démontrer la faiblesse de la sécurité numérique proposé par ces services.

Même s’il ne veut pas avoir le rôle du justicier d’Internet, le groupe de hackers dit vouloir agir en faveur de la prévention des utilisateurs du web car il est important que tout le monde sache que « personne n’est à l’abri sur le web ».

Rating: 3.0. From 2 votes.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*