Le navigateur Chrome bloque de nombreux antivirus

navigateur chrome

Alors que la désactivation par Microsoft de nombreux antivirus a fait grand bruit, voilà que ces derniers doivent depuis quelques jours composer avec un nouvel ennemi. En effet, le navigateur Chrome bloque certaines solutions de sécurité si elles ne respectent pas les règles qui ont été fixées par la firme basée à Mountain View.

Le navigateur Chrome s’oppose aux injections de code

A la fin de l’année 2017, Google avait annoncé sa manière de voir les choses et n’avait pas hésité à évoquer un possible blocage des antivirus ayant recours à des injections de code dans son navigateur Chrome pour fonctionner. Eh bien, depuis quelques jours, la firme de Mountain View a mis à exécution des menaces que tout le monde n’a semble-t-il pas réellement pris au sérieux.

Il faut dire que Google en a marre des plantages de son navigateur Chrome lié aux injections de code par des solutions tierces. Aussi, après avoir incité les utilisateurs à désinstaller les antivirus de différents éditeurs (Malwarebytes, Kaspersky, BitDefender, AVG, etc…), l’entreprise américaine a cette fois décidé de bloquer leur utilisation.

Plusieurs éditeurs ont déjà réagi à l’offensive de Google en retirant l’injection de code dans Chrome mais la grogne monte.

Un vrai problème de sécurité informatique ?

La stratégie suivie par Google est vivement critiquée car si la firme de Mountain View assure que la sécurité du web est une priorité pour elle, ses actions ne s’inscrivent pas, du moins à court terme, en ce sens.

Le blocage de différentes solutions antivirus exposent effectivement de nombreux utilisateurs à des menaces. Mais le géant américain offre aussi une solution aux éditeurs de logiciels antivirus. En effet, il n’interdit pas formellement à ces derniers d’analyser les flux web de son navigateur Chrome. Par contre, il souhaite que cette « étude » soit menée via une extension que les utilisateurs pourront télécharger dans le Chrome Web Store.

Avast et Malwarebytes ont déjà opté pour cette alternative et d’autres devraient suivre, preuve que Google est suffisamment puissant pour mettre de nombreuses entreprises au pas.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*