Mots de passe : partage et vente n’effraient personne

mots de passe

Il y a quelques heures, les résultats de l’étude SailPoint Technologies 2016 menée par Vanson Bourne ont été publiés. Ces derniers ont de quoi effrayer les puristes de la sécurité informatique puisque l’on y découvre que les utilisateurs n’hésitent pas à partager voire même à vendre leurs mots de passe.

Quand les salariés n’ont aucun scrupule à vendre leurs mots de passe

Alors que les pratiques des employés sont très souvent à l’origine des problèmes de sécurité rencontrés par les entreprises, l’étude de Vanson Bourne a de quoi inquiéter le patronat.

En effet, de plus en plus de salariés seraient prêts à vendre leurs mots de passe à des tiers et ce sans que la contrepartie financière soit exceptionnelle. Eh oui, cela en surprendra beaucoup mais 20% des employés seraient prêts à franchir le pas si la situation se présentait, ce taux variant de 27% aux Etats-Unis à seulement 16% en France ou aux Pays-Bas.

Parmi les salariés prêts à vendre leurs mots de passe, 44% souhaiteraient au moins 1 000 dollars mais certains seraient d’accord pour monnayer un tel service à moins de 100 dollars. Une véritable preuve que les employés ne se rendent pas toujours compte de l’importance de telles données…

Partager un mot de passe, une habitude

Alors qu’un mot de passe est strictement confidentiel, 32% des salariés avouent partager leurs mots de passe avec leurs collègues sans se rendre qu’ils exposent alors leurs données. Eh oui, 80% des employés se disent « préoccupés » par leur sécurité mais il semblerait qu’ils ne connaissent même pas les règles de base.

La communication de leurs mots de passe est d’autant plus dangereux que nombreux sont ceux qui utilisent le même pour un grand nombre d’applications et de comptes différents.

Mais les chefs d’entreprise peuvent également craindre la montée en puissance de comportements volontaires des salariés à l’encontre de leur employeur. L’étude montre effectivement que 26% des salariés chargent des données dans le cloud en vue de les partager avec l’extérieur et ceci même si elles peuvent mettre en péril la sécurité de l’entreprise.

 

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*