Le mot de passe, ennemi n°1 du consommateur connecté

mot de passe

Alors que les soldes d’hiver ont commencé hier en France, c’est la folie dans les centres commerciaux mais aussi sur les principaux sites de commerce électronique. Toutefois, le consommateur connecté doit souvent faire face à un ennemi de poids : le mot de passe. Explications en chiffres grâce à Kaspersky Lab.

Quand un mot de passe contrarie une fièvre acheteuse

En ce lendemain de début des soldes d’hiver, le nombre de consommateurs connectés ayant fait face au message « login / mot de passe incorrect » est déjà probablement très important.

Souvent, la frustration est au rendez-vous surtout qu’au 3ème essai raté, certains sites vous contraignent à attendre de longues minutes supplémentaires afin de pouvoir tenter d’accéder à nouveau votre compte. Parfois, la fièvre acheteuse en prend alors un coup…

Aussi, un gestionnaire de mots de passe peut s’avérer un service utile puisqu’il est gèrera pour vous l’ensemble des passwords utilisés pour sécuriser vos comptes en ligne. Si on en croit la récente étude de Kaspersky Lab dont les principaux chiffres sont disponibles ci-dessous, le recours à un gestionnaire est effectivement une idée particulièrement pertinente.

L’importance du mot de passe pour les consommateurs connectés

Afin de bien montrer l’importance jouée par le mot de passe dans l’expérience des consommateurs concernés, Kaspersky Lab a conduit une étude auprès de 20000 personnes dans le monde.

Les résultats sont sans équivoque. Plus de 40% des consommateurs s’agacent dès lors que le processus d’authentification en ligne s’avère plus long que la normale et 51% conserve leur mot de passe de manière non sécurisée pour être certain de l’avoir quand ils en auront besoin.

Cette recherche de simplicité au détriment de la sécurité est d’ailleurs un réel problème. Preuve en est, 17% des consommateurs ont fait face à au piratage d’au moins un de leurs comptes au cours de l’année qui vient de s’écouler.

A noter que les comptes les plus visés sont les mails (41%), les réseaux sociaux (37%), les comptes bancaires (18%) et les comptes sur les sites e-commerce (18%).

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*