Minecraft : 50 000 comptes infectés via un malware

minecraft

L’information est tombée en ce milieu de semaine : plus de 50 000 joueurs de Minecraft ont été victimes d’un malware qui avait été installé au sein des skins téléchargeables. Pour l’heure, les responsables ne sont pas connus mais une enquête est d’ores et déjà en cours.

 

Un malware s’en prend aux comptes des joueurs de Minecraft

Alors que la communauté Minecraft compte parmi les plus importantes dans l’univers du jeu vidéo, voilà que cette dernière a été touchée de plein fouet par un malware.

Quelques 50 000 comptes du jeu ont été infectés par un malware qui a formaté les disques durs des joueurs tout en supprimant les programmes systèmes mais surtout les données sauvegardées. Pourtant, ce qui surprend dans cette affaire, c’est que le code malveillant utilisé pour infecter les machines est « très quelconque ». Tout laisse donc penser que ce ne sont pas des hackers professionnels qui se cachent derrière cette affaire. Mais qui alors ? le doute est permis. Une chose est sûre : pour embarquer leur malware dans des skins téléchargeables sur le site officiel du jeu, les hackers ont réussi à détourner la sécurité de cette plateforme. Un faux-positif a-t-il été émis ? personne ne le sait.

Comment éviter de tomber dans le piège ?

Si vous comptez parmi les quelques 74 millions de joueurs dont dispose Minecraft, sachez qu’il est tout à fait possible de ne pas voir votre ordinateur infecté.

En effet, tout d’abord ne faites pas l’acquisition de nouveaux skins puisque c’est là que se cache le malware. Ensuite, sachez que le studio Mojang qui assure la maintenance autour de la plateforme Minecraft est à pied d’œuvre pour tenter d’éliminer définitivement le malware.

Vigilance donc lors de vos prochaines connexions même  s’il y a de fortes chances que la malware ait été retiré et qu’il n’y ait donc plus le moindre risque pour votre PC.

Rating: 1.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*