Mexique : les données de 93 millions d’électeurs dans la nature

mexique

Il y a quelques heures, des millions de données relatives à des citoyens turcs mais aussi celles relatives à plusieurs millions d’électeurs philippins ont fuité. Mais voilà qu’un nouveau pays connaît une affaire similaire puisque le Mexique vient de voir une base de données de plus de 93 millions d’électeurs.

Le Mexique, nouvelle victime d’un vol de données

Les semaines se suivent et malheureusement se ressemblent en matière de vol de données. Après la Turquie et les Philippines, c’est cette fois le Mexique qui se retrouve au cœur d’un scandale qu’il aurait probablement préféré éviter.

En effet, un chercheur en sécurité informatique du nom de Chris Vickery a découvert un important bug de configuration dans le gestionnaire de base de données MongoDB. Sauvegardée aux Etats-Unis chez Amazon, une base de données contenant les noms et les modalités d’inscription sur les listes électorales de plus de 90 millions de citoyens mexicains a ainsi fuité.

Les citoyens mexicains seront d’ailleurs probablement ravis d’apprendre que leur identité, leur filiation familiale, leur métier, leur adresse postale, leur identifiant d’identité ou encore leur numéro d’électeur ont été rendus publics sur la Toile.

Les services cloud, une sécurité plus que défaillante

Une nouvelle fois dans cette affaire, le problème mis en avant est le manque de sécurité des services cloud.

En effet, les données des citoyens mexicains étaient stockées dans le cloud et une faille, même minime, a suffi à y pénétrer et à voler plusieurs Go de données.

Annoncé comme une révolution technologique, le cloud s’accompagne pour l’instant d’un nombre croissant de problèmes qui le font davantage passer pour un allié de la NSA ou autres autorités de surveillance que pour un allié de tous ceux qui souhaitent mettre à l’abri des données dont le niveau de confidentialité est plus ou moins élevé.

Mais les choses peuvent encore évoluer … heureusement !

No votes yet.
Please wait...

1 commentaire sur Mexique : les données de 93 millions d’électeurs dans la nature

  1. Tout comme la turquie , le mexique est la cible d’une fuite de données.

    No votes yet.
    Please wait...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*