Mastercard : un selfie pour valider un paiement en ligne ?

Alors que de nombreuses entreprises sont à la recherche de solutions permettant de remplacer les mots de passe pour sécuriser des données, voilà qu’une curieuse nouveauté a été présentée par Mastercard à l’occasion du Mobile World Congress 2016 : la validation de paiement par selfie…

Mastercard pourrait parier sur la mode du selfie

Voilà de longs mois que Mastercard, entreprise américaine spécialisée dans les systèmes de paiement, cherche une alternative aux mots de passe pour valider des paiements en ligne.

Eh bien, il semblerait que la firme basée à Purchase l’ait trouvé puisqu’elle va déployer dès cet été une application permettant de valider n’importe quel paiement à l’aide d’un selfie.

S’il faudra toujours rentrer le code de la carte bancaire au moment d’effectuer une transaction en ligne, une authentification supplémentaire sera possible. Il faudra alors se connecter à l’application mobile Mastercard préalablement téléchargée, cligner des yeux afin de confirmer qu’il ne s’agit pas d’une photo scannée et réaliser un selfie qui, après analyse, validera le règlement.

cartes-mastercard-2

Les empreintes digitales également demandées pour valider le règlement ?

Si Mastercard devrait lancer son nouveau système d’authentification aux Etats-Unis, au Canada, en Allemagne, au Royaume-Uni et peut-être aux Pays-Bas, il devrait s’accompagner d’une identification par empreintes digitales.

En effet, si le smartphone ou la tablette de l’utilisateur est équipé d’un capteur d’empreintes digitales, les empreintes digitales pourront aussi être utiles pour authentifier celui qui veut réaliser un paiement en ligne.

Si l’on comprend que Mastercard cherche de nouvelles solutions pour améliorer l’authentification des utilisateurs de ces services de paiement en ligne, les spécialistes de la sécurité informatique sont dubitatifs quant à ces nouveaux moyens d’authentification. Selon eux, de nombreuses possibilités pourraient exister afin de contourner ces authentifications d’un nouveau genre.

Mais cela ne semble pas perturber les éditeurs de logiciels puisque Microsoft comme Intel planchent actuellement sur les technologies biométriques.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*