Le marché mondial des appliances de sécurité en plein boom

appliances de sécurité

Alors que le premier semestre 2016 avait été excellent pour les acteurs du marché mondial de la sécurité informatique, certains s’attendaient à voir les ventes ralentir durant la seconde partie de l’année. Il semblerait finalement que ce n’ait pas été le cas puisque, tiré par les ventes d’UTM, les appliances de sécurité ont rencontré un vif succès.

Le succès des appliances de sécurité ne se dément pas

Il y a quelques heures maintenant, l’IDC a publié les derniers chiffres relatifs au marché mondial de la sécurité informatique, l’occasion d’observer que les tendances marquant le premier semestre 2016 se sont poursuivies au-delà.

Ainsi, sur l’ensemble de l’année écoulée, le chiffre d’affaires du secteur a bondi de 9% afin de se fixer à 11,51 milliards de dollars. Ces bons résultats s’expliquent en grande partie par le boom des ventes observé au cours du dernier trimestre 2016 puisque ce sont 765 000 appliances de sécurité qui ont trouvé preneur durant cette période.

Comme au premier semestre 2016, les UTM boostent le marché des appliances de sécurité. Preuve en est, leur chiffre d’affaires a cru de plus de près de 17% et ils pèsent désormais plus de 50% du marché.

A l’opposé, les systèmes de détection et de prévention des intrusions tout comme les VPN voient leurs ventes reculer de 4 à 5%.

Cisco toujours leader mais pour combien de temps ?

Dans la lignée de ce qui a été observé au premier semestre 2016 là encore, Cisco continue de perdre du terrain sur ses concurrents.

Le n°1 mondial des appliances de sécurité a effectivement vu son chiffre d’affaires augmenter de seulement 4% pendant que celui de ses principaux rivaux est en hausse de 10 à 40%. Les deux grands gagnants de l’année 2016 s’appellent assurément Palo Alto Networks, n°3 mondial qui fond sur ses prédécesseurs, et Huawei. La firme chinoise a effectivement pleinement profité du boom du marché dans la zone Pacifique-Asie pour s’imposer en n°5 mondial.

Cisco peut donc trembler même s’il semble conserver une marge de manœuvre capable de lui assurer de tenir son leadership en 2017.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*