Malware iPhone : Les Ouïgours principales cibles selon Apple

Apple

Lundi dernier, nous vous informions de la découverte par Google de plusieurs failles de sécurité dans l’iPhone. Aussi, alors que tout le monde a envisagé une exploitation massive pour voler des données, Apple a voulu apporter quelques précisions quant à la véritable cible des pirates qui n’est autre que les Ouïgours.

Apple remonté contre Google

Alors que tout le monde connaît l’importance de l’image dans la stratégie mise en place par Apple, il est peu dire que les révélations des chercheurs en sécurité de Google n’ont pas plu aux décideurs de l’entreprise basée à Cupertino.

Il faut dire que les chercheurs ont quelque peu laissé planer le doute quant au fait qu’une exploitation massive des failles de sécurité était envisageable n’hésitant ainsi pas à « nourrir la peur » selon Apple.

Le constructeur des iPhones et autres iPads n’a d’ailleurs pas hésité à publier un communiqué très explicite, comme le révèlent nos confrères du Monde : « L’article de Google, publié six mois après la diffusion de correctifs pour iOS, donne la fausse impression d’une “exploitation massive” qui vise à “surveiller les activités de populations entières en temps réel”, nourrissant la peur des utilisateurs d’iPhone que leurs appareils aient pu être compromis. Cela n’a jamais été le cas. »

En effet, ce malware n’avait qu’une cible à savoir les Ouïgours, les quelques attaques observées visant des sites web traitant de cette communauté.

Les Ouïgours placés sous surveillance

Les Ouïgours, voilà un nom qui ne vous dit peut-être rien… Il s’agit d’un peuple turcophone qui vit dans le nord-ouest de la Chine et qui est persécuté par le régime chinois au nom de la lutte contre le terrorisme islamiste.

Autrement dit, c’est bel et bien Pékin qui pourrait être derrière le malware découvert dans l’iPhone et sa seule vocation pourrait bien être de surveiller l’activité des Ouïgours.

D’ores et déjà, plusieurs ONG ont dénoncé cette possible campagne de surveillance dont Pékin nie formellement l’existence.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.