Les menaces pesant sur les terminaux Apple en hausse en 2016

A quelques heures d’intervalle, deux rapports respectivement publiés par FireEye et Symantec parviennent au mêmes prévisions pour 2016 : une hausse des cybermenaces pour les terminaux Apple. La marque à la pomme peut-elle trembler ?

2016, année noire pour Apple ?

Dans leurs derniers rapports de sécurité, FireEye et Symantec tirent les mêmes conclusions pour l’année 2016 à venir et misent sur un accroissement des risques et vulnérabilités liées aux terminaux d’Apple.

En effet, parce que la marque à la pomme ne cesse de gagner des parts de marché que ce soit dans l’univers des postes de travail avec ses Mac ou dans celui des terminaux mobiles avec ses iPhone et iPad, elle sait qu’elle intéresse de plus en plus les hackers.

Preuve en est, le nombre de menaces relatives aux terminaux mobiles Apple a déjà augmenté ces dernières années passant d’aucune menace observée à 2013 à 3 en 2014 puis 7 en 2015. Cette augmentation laisse toutefois les terminaux Apple face à bien peu de menaces à comparer à ce qui touchent les terminaux Windows ou Android.

Avant une explosion des menaces en 2016 ?

Des malwares conçus pour infecter les terminaux Apple

Dès 2014, des hackers avaient réussi à développer un malware permettant de remplacer une application officielle par une application malveillante mais cette année, certains sont parvenus à aller encore beaucoup plus loin.

En effet, certains permettent de détruire des applications, de détourner le trafic VPN ou encore de modifier le framework Xcode permettant de créer les applications destinées aux Mac, iPhone et iPad.

Et il ne fait nul doute que les attaquants sauront rivaliser d’ingéniosité pour aller bien plus loin encore dans les menaces qui vont peser, à l’avenir, sur les différents terminaux mis en vente par le géant de l’informatique qu’est Apple. A voir si les développeurs du constructeur sauront faire face.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*