Koweït : 12 pirates de cartes bancaires arrêtés

koweït

Alors que le trafic de cartes bancaires est souvent la spécialité de malfaiteurs originaires des Pays de l’Est, un vaste coup de filet a permis d’arrêter 12 professionnels qui seraient parvenus à dérober plus d’un million d’euros. Et, surprise, ces derniers ne sont pas des ressortissants d’Europe de l’Est.

Une énorme arnaque à la carte bancaire découverte au Koweït

Si la Russie ou la Turquie comptent parmi les pays où les arnaques à la carte bancaire sont les plus nombreuses, il n’en est pas de même concernant le Koweït.

Pourtant, c’est bien dans ce pays du Golfe que les autorités ont récemment arrêté 12 pirates informatiques spécialisés dans les fausses cartes bancaires. Leur petite arnaque était bien rodée et consistait à créer de fausses cartes de crédit au nom de personnes décédées.

Au total, les pirates auraient réussi à concevoir une centaine de cartes bancaires basées sur de fausses identités et auraient réussi à dérober près d’un million d’euros, preuve que tout fonctionnait bien jusqu’à leur arrestation.

Pour l’heure, les autorités ont arrêté 12 individus mais elles pensent que d’autres personnes sont mêlées à cette affaire. Une chose est en tout cas certaine, le groupe de hackers était cosmopolite puisque quatre Egyptiens, un Jordanien, deux Koweïtiens, deux Nigérians et une Syrienne sont actuellement sous les verrous !

Cartes bancaires : toujours pas de solutions miracle contre les usurpations d’identité ?

Alors que les cartes bancaires présentent bien des défauts en matière de sécurité, en particulier parce que les systèmes d’authentification de l’utilisateur sont souvent faillibles, cette affaire a prouvé qu’elles étaient encore fortement exposées aux usurpations d’identité.

Parce que les agences bancaires ne veillent pas toujours à contrôler suffisamment l’identité des personnes créant des comptes bancaires, il est possible pour des usurpateurs de se créer des fausses cartes bancaires. Charge ensuite à des spécialistes du piratage informatique de réussir à dérober de l’argent avec.

Une chose est certaine, personne n’a à ce jour trouvé une solution 100% fiable pour éviter que des usurpateurs aient la possibilité de concevoir de faux moyens de paiement.

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*