Kaspersky : Kaspersky Total Security 2016 Multi-Device

La sécurité et la vie privée sont au cœur des préoccupations de Kaspersky : avec une maîtrise des paramétrages et des boucliers de la suite 2016, l’ordinateur est impénétrable ! Mais si technologiquement, la suite 2016 est la plus avancée, elle présente des incohérences qui lui nuisent fortement…

Présentation générale

Kaspersky décline son édition 2016 en trois produits, qui couvre 1 à 5 appareils (le prix affiché ci-dessous correspond à 3 protections) : le premier « Kaspersky Anti-Virus 2016 » (39,99 €) est un simple logiciel antivirus ; le second « Internet Security 2016 » (69,99 €) intègre la dimension Pare-feu et anti-spam ; le dernier « Total Security Multi-Device » protège ordinateurs, Smartphone et tablettes.

Source : Kaspersky
Source : Kaspersky

Captures d’écran

Configuration requise

Sous Windows, la suite 2016 de Kapersky fonctionne avec

  • XP (toutes les versions 32 bits) à partir du Service Pack 3 (SP 3)
  • Vista (toutes les versions)
  • Windows 7 (toutes les versions).
  • Windows 8/8. 1 (toutes les versions).
  • Microsoft Windows 10 (toutes les versions). Attention, certaines fonctionnalités ne marchent que partiellement (surveillance du système, analyse de la mémoire système, autodéfense, contrôle des applications et protection bancaire).

 

Enfin, quelle que soit la version de Windows, certaines fonctionnalités ne sont pas opérationnelles sur les systèmes d’exploitation 64 bits.

Sous Mac, la suite 2016 de Kaspersky fonctionne à partir de Mac OS X v10.8, même si, pour cette version, le service Kaspersky Safe Kids n’est pas disponible.

Sous Android, la suite 2016 de Kaspersky fonctionne à partir d’Android 4.

Sous iOS, la suite 2016 de Kaspersky nécessite au moins la version Mac OS X 10.7, pour fonctionner correctement.

Les points forts de Kaspersky Total Security 2016 Multi-Device

Fidèle à son image, Kaspersky offre une suite 2016 à la qualité technique quasiment irréprochable. Très solide en termes de protections, elle intègre de nombreux outils de surveillance et de diagnostics, bloquant tous changements repérés sur les navigateurs et le système. Et, pour préserver votre vie privée, son « Private Browsing » (extension au navigateur) bloque la collecte des informations personnelles.

  • Interface simple et personnalisable

Si Kaspersky Total Security 2016 Multi-Device est la solution la plus complète de l’éditeur, elle n’en propose pas moins une interface d’accueil extrêmement simple, qui séduira les néophytes. Mais les utilisateurs les plus avertis ne seront pas en reste, puisqu’avec une maîtrise des différents paramétrages et réglages, l’appareil peut rapidement devenir une vraie forteresse. À noter la possibilité d’automatiser certaines tâches, comme, par exemple, le renforcement du niveau de protection en cas de connexion à un réseau WiFi non protégé.

  • Le centre de contrôle « My Kaspersky »

Son centre de contrôle web, baptisé sobrement « My Kaspersky », est définitivement ce qui distingue cette suite 2016 de ses concurrents. Lorsque le foyer compte plusieurs appareils à protéger, il permet de les contrôler à distance : attention, il ne s’agit pas seulement de savoir quel est le déploiement des protections sur les machines ou de vérifier si elles sont bien activées. « My Kaspersky » permet d’interagir avec les solutions, renforçant les boucliers, déclenchant des analyses à distance, etc.

Les points faibles de la suite 2016

Techniquement très aboutie, la suite 2016 de Kaspersky n’est pas encore parfaite puisqu’elle laisse encore passer des adwares et des crapwares. S’ils ne sont pas directement dangereux, ils nuisent à la performance du système.

  • Un contrôle parental basique

La solution Kaspersky Total Security 2016 Multi-Device est censée être la meilleure solution de l’éditeur. Or, son contrôle parental est relativement sommaire : s’il présente de nombreuses fonctionnalités, il manque clairement d’intelligence, ce qui l’empêche de bloquer les images choquantes ou de limiter les recherches sur des termes sexuels ou argotiques.

  • Un prix trop élevé

Alors que ses concurrents proposent des suites couvrant un nombre d’appareils illimités, Kaspersky Total Security 2016 Multi-Device à 69,99 € n’en protège qu’un. Il faut atteindre la somme de 99,99 € par an pour en intégrer 5, rendant alors à son aspect « multi-device » tout son sens. Cependant, force est de constater que ce prix est nettement supérieur à ceux du marché.

  • Pas prêt pour Windows 10

Mais le vrai défaut de la suite 2016 de Kaspersky reste le nombre très important de fonctionnalités indisponibles sous Windows 10. Si une mise à jour majeure est prévue dans les prochaines semaines pour réduire cette liste, il faudra en étudier les avancées, pour savoir si Kaspersky Total Security 2016 Multi-Device est, au final, un bon investissement…

Pour voir comment se positionne Kaspersky Total Security 2016 Multi-Device dans notre comparatif des meilleures suites antivirus 2016, cliquez ici !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.