Test Kaspersky 2016 : une peau neuve ternie

Kaspersky 2016

Kaspersky 2016 : des performances ternies par un bug

Avec 160 Mo d’espace disque requis, l’installation de Kaspersky 2016 nécessite un certain temps d’installation, malgré tout raisonnable. Le programme demande d’emblée une mise à jour de la base de données de la suite de sécurité avant toute utilisation. Pour cette version 2016, l’éditeur a fait l’effort de rendre l’interface un peu plus intuitive et sobre. Les fonctionnalités sont accessibles assez facilement.

De nouvelles fonctionnalités avec la version 2016

La grande nouveauté 2016 réside dans la panoplie d’outils disponibles pour la surveillance du réseau, le contrôle des applications et les rapports d’analyse. Le logiciel montre une excellente capacité à détecter les logiciels malveillants et à les supprimer très rapidement. Le temps de détection exige en revanche une bonne dose de patience quand l’antivirus doit éradiquer un grand nombre de menaces. La performance du logiciel va malheureusement de pair avec la lenteur du système.

Comme bon nombre d’antivirus 2016, Kaspersky 2016 propose une fonctionnalité très efficace : le contrôle parental. Ce dernier permet aux parents d’interdire à leurs enfants l’accès à certains sites.

Bug de la fonction protection bancaire

L’éditeur a intégré une fonction protection bancaire tellement réactive dans le programme qu’il filtre même leur propre site ! Il faut tout de même relever un côté assez peu pratique : la navigation privée ne peut se faire, donc implicitement la protection bancaire qui y est rattachée, qu’en installant un plugin dans le navigateur. Et là encore, vous devrez faire face à un autre bug : l’extension n’est pas reconnue !!! Une lacune qui sera sans nul doute corrigée très vite.

Conclusion : Kaspersky reste à juste titre l’un des meilleurs antivirus 2016 du marché. On vous le recommanderait sans hésitation dès lors qu’on dispose d’un PC récent, puissant et rapide. Pour ses utilisateurs inconditionnels, il conviendra également de pardonner ce défaut de jeunesse relatif à la sécurisation des paiements en ligne, car sur ce point, Kaspersky n’est pas la solution idéale. Cette dysfonction fait en effet perdre beaucoup de points à l’une des références historiques en la matière.

Kaspersky 2016 ne propose pas de version gratuite, mais seulement une version d’essai de 30 jours.

Cliquez sur le lien pour consulter  pour retourner sur le grand Comparatif test des antivirus 2016

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*