Les Jeux Olympiques de Pyeongchang frappés par une cyberattaque

Jeux Olympiques de Pyeongchang

Alors que beaucoup d’observateurs craignaient que les JO 2018 ne soient la cible des hackers, ces derniers sont passés à l’acte à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pyeongchang. Internet et le Wi-Fi ont ainsi été coupés alors que des serveurs internes ont été touchés.

Une attaque informatique lors de l’ouverture des Jeux Olympiques de Pyeongchang

Vendredi dernier, s’est déroulée la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Pyeonchang (Corée du Sud) et alors que plusieurs millions de personnes à travers le monde ont suivi l’événement, une cyberattaque a été menée.

En effet, pendant un peu plus d’une demi-journée, de nombreuses perturbations ont été constatées au niveau des services Internet, des connexions Wi-Fi, du site web officiel des Jeux Olympiques de Pyeongchang mais aussi des services assurant la retransmission télévisée de la cérémonie.

Parmi les principaux problèmes observés, se trouvent l’impossibilité pour certains spectateurs d’imprimer leurs billets en ligne, l’échec du déploiement de drones censés apporter des images aériennes de la cérémonie ou encore de gros soucis de connexions Internet pour les journalistes présents au stade olympique.

Une enquête en cours pour tenter d’identifier les origines de l’incident

Bien que la tâche s’annonce ardue afin d’identifier les hackers à l’origine de cette cyberattaque, une enquête a été ouverte. Celle-ci est conduite par une équipe composée d’experts en cybersécurité mais aussi par le ministère de la défense sud-coréen.

Il faut dire que la menace cyber est prise très au sérieux et que les organisateurs des Jeux Olympiques de Pyeongchang redoutent désormais que des hackers tentent de s’en prendre à d’autres installations informatiques afin de perturber le bon déroulement d’une épreuve sportive par exemple.

Comme souvent, est en tout cas évoqué le possible rôle joué par les hackers russes dans cette cyberattaque. En effet, alors que le Comité Olympique russe a été exclu des Jeux Olympiques de Pyeongchang après les révélations laissant apparaître un « dopage institutionnalisé », des cybercriminels pourraient vouloir faire payer cette décision.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*