Lutte cybercrime : Interpol et Kaspersky prolongent leur coopération

Interpol

Il y a quelques jours, dans le cadre de la conférence Interpol World, la poursuite de la coopération entre Interpol et la société Kaspersky a été entérinée. Ravies de leur collaboration jusque-là, les deux entités espèrent bien renforcer encore la lutte contre le cybercrime au cours des prochaines années.

Kaspersky, un partenaire de confiance pour Interpol

Alors que Kaspersky s’est, parfois malgré lui, retrouvé au cœur des débats à de nombreuses reprises ces derniers mois, il semblerait que l’éditeur russe ait encore la confiance de certains acteurs majeurs à l’échelle internationale.

En effet, si les États-Unis ont choisi de retirer les antivirus Kaspersky dans ses administrations — imités quelques mois plus tard par l’Europe — force est de constater qu’à ce jour personne n’a pu prouver que les produits de la société russe étaient utilisés comme moyens d’espionnage par la Russie. Peut-être tout simplement parce qu’il ne s’agit là que d’allégations visant à dénigrer l’entreprise réputée proche de Vladimir Poutine…

En attendant, les produits Kaspersky continuent de plaire et l’expertise de la société n’est plus à démontrer. C’est d’ailleurs parce que la coopération entre Kaspersky et Interpol est excellente et donne lieu à de bons résultats qu’un nouveau partenariat a été signé le 3 juillet dernier. Il s’agit d’un accord valable pour les 5 années à venir.

Le cybercrime dans le viseur d Interpol

En prolongeant leur coopération jusqu’en 2024, Kaspersky et Interpol démontrent leur ferme intention de renforcer la lutte contre le cybercrime.

Eh oui, à l’heure où les cybercriminels ont recours à des méthodes de plus en plus sophistiquées pour mener leurs actions, Interpol compte plus que jamais sur le soutien humain et technologique de Kaspersky. Entre autres, l’éditeur russe s’engage à fournir de nombreuses données relatives aux menaces identifiées.

Pour Interpol, la poursuite de cette collaboration apparaissait comme une évidence étant donné qu’elle a déjà abouti à de nombreuses opérations de démantèlement de réseaux de serveurs ou de sites web compromis.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*