L’interdiction des VPN en Russie actée pour la fin novembre 2017

VPN en Russie

Quelques semaines seulement après l’annonce du bannissement des VPN en Chine, voilà qu’une seconde grande nation prend une décision similaire. Le gouvernement de Vladimir Poutine a en effet validé une loi qui va interdire les VPN en Russie mais aussi le recours aux proxies et à Tor et ce dès le 1er novembre 2017.

La fin de l’Internet libre en Russie, c’est pour bientôt

Alors que le bannissement des VPN en Chine était redouté depuis fort longtemps en raison de l’importante censure mise en place par le pouvoir actuel, personne ne s’attendait réellement à ce que la Russie prenne la même voie.

En effet, bien que Vladimir Poutine soit habitué aux grands coups d’éclat – comme lorsqu’il a interdit les logiciels américains sur le sol russe – l’interdiction des VPN en Russie n’apparaissait pas comme l’une de ses priorités. Et pourtant…

La Douma (le Parlement russe) et le Conseil de la Fédération de Russie ont, tour à tour, adopté des textes législatifs visant à bannir l’utilisation de Tor, des proxies mais aussi des VPN en Russie.

Après avoir imposé aux FAI de stocker les données de leurs clients sur le sol russe pendant 6 mois, voilà donc que Moscou restreint un peu plus encore les libertés sur Internet.

Le risque terroriste pour justifier l’interdiction des VPN en Russie

Officiellement, la loi bannissant les proxies et les VPN en Russie a vocation à accroître la lutte contre la diffusion de la propagande djihadiste mais aussi à complexifier les éventuelles communications des terroristes pour la mise en place d’attentats sur le sol national.

Seulement voilà, le peuple russe comme l’opinion publique ne sont pas dupes et ces décisions sont surtout perçues comme un moyen pour Vladimir Poutine de faire taire ses opposants à l’heure où se profilent de nouvelles élections.

Au printemps prochain, les Russes sont invités à se rendre aux urnes et une réélection serait nettement facilitée par la censure de l’opposition. Il est tellement plus simple de servir l’idéologie en place quand le peuple n’a droit qu’à un son de cloche.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*