Près d’1/4 des infections de terminaux Android liées au porno

infections de terminaux porno

Il y a quelques heures, les chercheurs en sécurité de Kaspersky Lab ont dévoilé les résultats d’une étude menée sur les logiciels malveillants ciblant les terminaux Android. Ces derniers sont sans équivoque puisque près de 25% des infections de terminaux seraient consécutives à la consultation de sites ou contenus pornographiques.

Le porno, un vecteur de choix pour infecter les terminaux

Depuis les débuts d’Internet, le porno a toujours été utilisé par les hackers pour installer du malware à distance.

En 2018, force est de constater que ce vecteur fonctionne encore et toujours puisque sur les 4,9 millions d’infections de terminaux Android recensées par Kaspersky Lab, 1,2 million est consécutive au téléchargement de logiciels malveillants cachés dans du porno.

Des milliers de logiciels ciblant les terminaux mobiles tournant sous le système d’exploitation développé par Google existeraient et Kaspersky Lab a répertorié 23 types de malwares différents. Entre autres, l’éditeur russe de solutions de sécurité assure que des ransomwares et des chevaux de Troie ont régulièrement été cachés dans des contenus pornographiques.

Des infections de terminaux mobiles aussi liées au téléchargement d’applications

S’il est extrêmement fréquent que les chevaux de Troie proviennent de sites pornographiques, les ransomwares sont « cachés » différemment.

En effet, les hackers ont pris l’habitude de les placer dans de fausses applications pornographiques que les utilisateurs vont télécharger sur des sites non officiels.

Ces ransomwares sont particulièrement dangereux puisque dès leur téléchargement, ils sont capables de modifier le code PIN du smartphone. Pour l’obtenir, une seule possibilité pour l’utilisateur : payer la rançon ! D’ailleurs, même en supprimant le ransomware mobile quand cela est possible, le téléphone restera verrouillé.

Par conséquent, afin d’éviter d’être victime de toutes les infections de terminaux qui se multiplient, mieux vaut éviter les magasins tiers et donc dire au revoir porno sur mobile, le Play Store ne proposant pas d’applications réservées aux adultes …à moins que vous soyez certain de connaître un site porno de confiance bien sûr !

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*