Incidents de sécurité : les établissements de santé doivent les signaler !

incidents de sécurité

Alors que les débuts de mois sont souvent l’occasion de voir de nouvelles lois entrer en vigueur, les établissements de santé doivent depuis le 1er octobre composer avec une nouvelle obligation. Ils sont effectivement désormais contraints de signaler les incidents de sécurité affectant leur réseau informatique.

Une négligence moindre pour les incidents de sécurité dans le secteur de la santé

Ça y est, la date fatidique du 1er octobre 2017 a été dépassée ce qui signifie que l’obligation de signalement des incidents de sécurité pour les établissements de santé, prévue à l’article 110 de la loi de santé 2016, est désormais en vigueur.

Aussi, les hôpitaux mais aussi les centres de radiothérapie ou encore les laboratoires de biologie médicale doivent donc signaler « toute action ou suspicion d’action malveillante causant une indisponibilité partielle ou totale de systèmes informatiques, une altération ou une perte de données ».

Mais ce n’est pas tout puisque les établissements de santé devront aussi prendre soin de signaler les incidents de sécurité pouvant affecter la qualité de prise en charge des patients, le fonctionnement de la structure ou la confidentialité de données médicales ou techniques.

Quand la cybersécurité s’invite dans le secteur de la santé !

Alors que les sites industriels nécessitent une protection toute particulière contre les attaques informatiques, la loi santé de 2016 entend également renforcer celle entourant les établissements de santé.

D’ailleurs, la Cellule d’Accompagnement Cybersécurité des Structures de Santé (Cellule ACSS) s’inscrit bien dans cette logique de renforcer l’analyse et le suivi des incidents de sécurité dans l’univers de la santé, d’alerter et informer les acteurs du secteur mais surtout de partager les bonnes pratiques aussi bien pour prévenir que pour répondre aux attaques informatiques.

Pour compléter ce dispositif, le Ministère de la Santé a pensé un portail d’information et de veille qui est d’ores et déjà disponible en ligne.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*