Des implants cardiaques touchés par une faille informatique

implants cardiaques

Alors qu’il est fréquent que des systèmes d’exploitation ou bien des logiciels se fassent remarquer par la présence de failles informatiques venant remettre en cause la sécurité de l’utilisateur, voilà que c’est un autre type de produit qui était jusqu’à peu menacé par les pirates. En effet, des failles ont été observées dans des implants cardiaques.

Pirater des implants cardiaques, c’est possible !

L’information a de quoi surprendre ! Pourtant, il est bel et bien envisageable que des implants cardiaques soient piratables. C’est tout du moins la conclusion d’une étude conduite par les départements de la sécurité intérieure et de la santé américains.

Ces derniers s’intéressaient de près à un implant cardiaque de la société St. Jude Medicals qui fonctionne avec le transmetteur Merlin@home. En effet, grâce aux signaux reçus, ce dernier permet à l’équipe médicale de suivre l’état du cœur de son patient.

Seulement voilà, une faille de sécurité a été découverte dans le dispositif et son exploitation par un pirate aurait pu avoir des conséquences dramatiques. En accédant aux paramètres de l’implant, un hacker aurait pu modifier certaines données (rythme cardiaque, vitesse de déchargement de la batterie, etc…) et ainsi tuer le patient.

Une mise à jour mais de l’inquiétude

Si les enquêteurs assurent qu’aucune exploitation de la faille de sécurité informatique n’a eu lieu sur les implants cardiaques de la société américaine, ils ont aussi tenu à apporter une précision pas sans importance. « Des compétences élevées » étaient nécessaires pour réussir le piratage. Or, fort heureusement, peu nombreux sont les hackers qui s’intéressent à ce type de dispositif…

En tout cas, sans tarder, St. Jude Medicals a proposé une mise à jour de son dispositif visant à éliminer le risque minime de piratage de ses implants cardiaques.

Si certaines voix se sont déjà élevées pour signifier qu’une simple mise à jour n’était pas suffisante pour combler réellement la faille découverte, force est de reconnaître que ceux qui vivent avec des implants cardiaques doivent avoir quelques palpitations en pensant qu’un hacker aurait pu leur ôter la vie à distance…

Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Le futur de la semaine | Futur Conditionnel

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*