Hack the Pentagon permet d’identifier plus de 100 failles

Hack the Pentagon

Au mois de mars 2016, le Département de la Défense des Etats-Unis a lancé un programme de bug bounty baptisé « Hack the Pentagon » et ayant vocation à profiter de l’expertise et du talent de hackers pour identifier les failles dans les réseaux et sites du Département. L’opération a rencontré un vif succès et a permis d’identifier une grosse centaine de vulnérabilités.

Hack the Pentagon rencontre un franc succès

Au moment de l’annonce de l’opération « Hack the Pentagon », certains s’étaient moqués du fait qu’un Etat aussi puissant que les USA ouvrent aux hackers les sites et réseaux informatiques du Département de la Défense, craignant probablement que certains pirates jouent individuel plutôt que collectif.

Eh bien, ceux qui ont pensé cela se sont incontestablement trompés puisque le succès a bel et bien été au rendez-vous de l’évènement « Hack the Pentagon ».

Plus de 1400 hackers ont ainsi participé à cette opération visant à identifier de potentiels failles de sécurité et ce sont un peu plus de 100 vulnérabilités qui ont été découvertes. Selon leur contribution à la découverte de ces failles, les hackers white-hat ont pu être récompensés par une somme d’argent pouvant aller jusqu’à 15 000 dollars.

Un bon bilan donc pour un évènement qui aura duré un peu moins d’un mois.

Un renforcement des défenses numériques à bas coût

En sollicitant les hackers pour identifier des failles de sécurité dans ses réseaux, le Département de la Défense américain a incontestablement eu une bonne idée puisqu’il a pu profiter de l’expertise de professionnels de l’informatique pour renforcer durablement ses défenses numériques et ce à prix imbattable ou presque.

L’appel aux hackers white-hat pour améliorer la sécurité nationale aura donc porté ses fruits même si des failles existent probablement encore, l’Etat américain n’ayant pas donné d’accès aux systèmes hautement sensibles ce qui semble logique.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*