Grande Loge de France : des données dérobées dans le cloud

grande loge de france

Ces dernières semaines, les exemples de vol de données ne manquent pas mais certains acteurs visés sont plus étonnants que d’autres. La semaine passée, c’est ainsi la Grande Loge de France qui a été ciblée et plus de 6 000 documents disponibles dans le cloud ont été divulgués au grand public.

Les secrets de la franc-maçonnerie révélés ?

Il y a quelques heures, c’est la plus grande obédience française traditionnelle qui a été la cible d’un pirate informatique. En effet, la Grande Loge de France, une véritable institution, a vu son cloud être piraté par un spyware.

Détecté le 6 avril de dernier, ce logiciel malveillant avait déjà eu le temps de faire quelques dommages puisque ce sont près de 6 000 documents disponibles sur les services en ligne de la Grande Loge de France qui ont été dérobés.

Si le pirate n’a, à priori, pas réussi à mettre la main sur la très secrète liste des 34 000 membres de l’obédience, il aurait en revanche réussi à se procurer des documents confidentiels sur l’organisation même de la Grande Loge de France.

Des rapports de conseil, des ebooks, des calendriers, des compte-rendu ou encore des documents d’archive auraient aussi été volés.

Un manque de sécurité pour les données de la Grande Loge de France

A peine dérobées, toutes les données de la Grande Loge de France ont été publiées sur Internet, en l’occurrence sur un site baptisé Stop Mensonges.

D’ailleurs, l’institution n’a pas tardé à réagir puisqu’elle a fort logiquement porté plainte contre X pour piratage informatique.

La Grande Loge de France a également amélioré rapidement la sécurité de son réseau informatique puisque cette dernière était semble-t-il quasiment absente jusque-là ! Selon plusieurs experts, les données disponibles sur le cloud étaient effectivement stockées en clair et se trouvaient réellement à portée des hackers.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*