Google : Pas de chiffrement par défaut pour Allo

ALLO

Alors que tout le monde pensait que Google proposerait le chiffrement par défaut pour sa nouvelle application messagerie baptisée ALLO, la firme de Mountain View a finalement pris une voie différente. Cela a valu à ALLO les critiques d’Edward Snowden sur le réseau social Twitter.

ALLO, la nouvelle application Google fait déjà polémique

D’ores et déjà disponible sur iOS mais aussi sur Android, la nouvelle application conçue par Google et baptisée ALLO fait déjà beaucoup parler d’elle et pas forcément pour de bonnes raisons.

En effet, le géant de l’Internet basé à Mountain View a trouvé judicieux que le chiffrement sur sa nouvelle appli messagerie ne soit pas proposé par défaut. Autrement dit, les utilisateurs devront modifier les paramètres de leur application s’ils souhaitent que leurs communications soient chiffrées de bout en bout.

Autant dire donc que l’application ALLO, qui vient compléter l’offre de Google déjà à l’origine de Hangouts ou de Google Map, part d’ores et déjà avec un handicap pour séduire les utilisateurs.

Edouard Snowden juge comme « dangereuse » l’application ALLO

Alors qu’il est pour l’instant difficile d’évaluer si les utilisateurs ont boudé cette application, il y en a un qui n’a pas perdu une minute pour s’exprimer sur le fait que le chiffrement n’était pas proposé par défaut et il s’agit de l’ancien célèbre analyste de la NSA, Edward Snowden, celui-là même qui avait rendu public les méthodes de surveillance des citoyens des Etats-Unis.

Via un court message posté sur Twitter, il a déclaré que « la décision de Google de désactiver le chiffrement de bout en bout par défaut dans sa nouvelle application était dangereuse » et qu’il fallait par conséquent absolument l’ « éviter pour le moment ».

En effet, selon le spécialiste, l’absence de chiffrement automatique signifie que les informations transitant par ALLO pourront être interceptées et que les communications des utilisateurs pourront donc être surveillées.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*