Godless, le malware qui sème la panique sur le Play Store

Godless

Si, par le passé, Google se faisait régulièrement duper par les malwares, il semblait que le durcissement des règles du Play Store avait réussi à changer la donne. Seulement voilà, le Play Store s’est fait berner par un malware Android baptisé Godless. Ce dernier aurait déjà fait plus de 800 000 victimes.

Godless parvient à passer outre la surveillance de Google

Alors que Google a récemment durci les règles pour les applications acceptées sur le Play Store, Godless a réussi à passer entre les mailles du filet tendu par la firme de Mountain View.

En effet, c’est la société spécialisée en sécurité informatique Trend Micro qui a découvert ce malware Android dans plusieurs applications disponibles sur le Play Store.

Ceci est d’autant plus inquiétant que Godless est potentiellement dangereux puisque Trend Micro a d’ores et déjà identifié plusieurs exploits qui pourrait mettre à mal la sécurité de tous les smartphones tournant sur des versions Android antérieures à la 5.1

Pour passer à travers les contrôles de Google, les pirates ont mis en place une technique imparable. Eh oui, la version uploadée des applications dans le Play Store n’intègre aucun logiciel malveillant, celui-ci étant seulement téléchargé lors de la première mise à jour de l’application qui a lieu au moment de son installation sur le smartphone. Astucieux, non ?

Une fois qu’il est installé sur le smartphone, le malware tente de prendre le contrôle de l’appareil soit pour télécharger des applications malveillantes, soit pour bombarder de publicité l’utilisateur.

Plus de 850 000 victimes, en particulier en Asie

Le malware Godless a déjà eu le temps de semer la panique sur le Play Store puisque les estimations indiquent que ce sont plus de 850 000 individus qui en ont déjà été victimes.

Ce qui surprend également, c’est la concentration des victimes en Asie puisque si 1,5% des personnes touchées par Godless résident aux Etats-Unis, toutes les autres vivent sur le continent asiatique. Avec 46% des victimes, l’Inde est actuellement le pays le plus touché par ce malware.

Rating: 4.0. From 1 vote.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*