La gestion des mots de passe, pas si simple pour les salariés

gestion des mots de passe

Il y a quelques heures, la société experte en cybersécurité Yubico et le Ponemon Institute ont révélé les résultats d’une étude s’intéressant aux mots de passe et aux comportements en matière de sécurité d’authentification. Ils sont l’occasion de constater que la gestion des mots de passe est encore complexe pour de nombreux salariés.

Une réelle préoccupation pour la sécurité des données

En s’intéressant aux comportements de plus de 1700 professionnels de l’informatique et de la sécurité informatique, l’étude a démontré que les particuliers comme les entreprises se montraient de plus en plus sensibles à la confidentialité et à la sécurité des données.

En effet, 63 % des répondants déclarent se préoccuper davantage de la confidentialité et de la sécurité de leurs données personnelles depuis deux ans. Cette meilleure prise en considération a bien évidemment des explications qui sont principalement la surveillance gouvernementale (59 %) et la croissance du nombre d’objets mobiles et connectés (51 %).

Dans les entreprises, ces préoccupations sont effectivement prises très au sérieux et elles concernent aussi bien la sécurité des informations collectées auprès des clients que les données des salariés.

Une mauvaise gestion des mots de passe très problématique

Si la préoccupation grandit quant à la sécurité des données dans les entreprises, ces dernières ne sont que très rarement à la hauteur en matière de protection en ligne.

Cette mauvaise gestion des mots de passe débute au niveau des salariés puisque 69 % admettent partager ces derniers avec leurs collègues alors que 51 % avouent réutiliser les mêmes mots de passe pour leurs comptes personnel et professionnel. Dans la même lignée, 67 % des répondants admettent ne jamais utiliser l’authentification à deux facteurs pour sécuriser leurs comptes en ligne.

Il faut dire que la gestion des mots de passe serait déjà extrêmement chronophage puisque les répondants passeraient plus de 12 minutes par semaine et donc plus de 10 h par an à saisir ou réinitialiser des mots de passe. Ce temps perdu coûte d’ailleurs très cher aux entreprises puisque ceci correspond pour une grande société à un manque à gagner estimé à 5,2 millions de dollars par an.

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*