Gérer ses mots de passe : une tâche à ne pas négliger

mots de passe

Définir des catégories de mots de passe

Gérer ses mots de passe fait partie des tâches à ne pas négliger.
Il est donc vivement conseillé de définir des catégories par niveau de risque :
• Utiliser des mots de passe complexes pour les comptes à haut risque tels que comptes bancaires, paiements en ligne, réseaux sociaux
• Utiliser des formules plus simples pour les comptes à risque limité tels ceux qui ne requièrent pas de données confidentielles, pas d’informations financières ou les catalogues et newsletters

Pour se souvenir des mots de passe complexes

• Installer un gestionnaire de mots de passe sur votre PC, Tablette ou Smartphone,
noter et stocker le mot de passe unique de ce gestionnaire dans un lieu sûr
• Transformer des phrases idiotes mais faciles à mémoriser comme : « j’ai acheté 1 cassette    et 2 DVD de plus » en mots de passe forts, ce qui donnera dans ce cas « g ht 1k7 & 2DVD 2+ »
• Ou alors avoir une excellente mémoire, mais vraiment excellente !

Si l’utilisation de mots de passe complexes réduit les risques contre les piratages de tous ordres, cela ne dispense cependant pas de procéder régulièrement à d’autres contrôles de sécurité nécessaires.

Pour préserver l’efficacité de vos mots de passe et codes PIN

• Ne pas utiliser le même mot de passe pour plusieurs services ou sites web différents
• Ne partagez vos mots de passe avec personne
• Ne pas fournir votre mot de passe en réponse à un appel téléphonique ou un courriel, aussi légitimes puissent-ils vous paraître
• Ne divulguez pas votre mot de passe à un site Web consulté via un lien dans un courriel, celui-ci cache probablement un piège (Phishing)
• Soyez extrêmement prudent lors de l’utilisation des accès protégés par mot de passe sur un ordinateur public, ou sur un hot-spot Wifi public
• Changez vos mots de passe régulièrement, au moins tous les trois à six mois
• Si vous pensez que votre mot de passe a été piraté, changez-le immédiatement et vérifiez toute activité non autorisée. Informez-en vos FAI, opérateur, service de messagerie, etc.
• Si votre mot de passe piraté a été utilisé sur un autre site, créer dans ce cas aussi un nouveau mot de passe

Enfin, considérez les codes PIN comme des mots de passe à part entière :
•Ne pas utiliser des modèles évidents, tels que 0000, 9999, 1234 ou 5432
•Ne pas utiliser codes postaux, dates anniversaires ou autres dates importantes
•Idéalement le PIN doit être une combinaison aléatoire de nombres, lettres et caractères

 

 

No votes yet.
Please wait...

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*